In Treatment - Laura : week five (1.21)
Paul annonce à Laura qu’il faut commencer à préparer la fin de la thérapie. C’est amené bien plus en douceur que la dernière fois où il a voulu aborder le sujet, et il est évident que c’est une des conséquences de ses séances avec Gina.
Cela ne va pas réellement poser de problème, vu que Laura a décidé d’arrêter. Elle dit que ce jour-là, c’est sa dernière session.
Les réactions par rapport à la dernière fois sont complètement à l’opposé. Et pour ce qu’elle juge être la dernière fois, Laura va vouloir être honnête avec Paul et va lui raconter un souvenir qu’elle a omis. En effet, après la mort de sa mère, elle était allée chez un couple, David et Susie. Elle avait alors dit à Paul qu’elle ne les avait plus revus. Or, c’était un mensonge. David était venu chez eux. Et, elle lui explique alors qu’elle a couché avec Paul. Elle devait avoir 15 ans, et lui, une quarantaine d’années. Une comparaison intéressante est faite avec Lolita.
Il est évident que Laura a un problème avec le sexe. Comme si c’était une arme. Paul prend très mal ce souvenir, pas à cause de Laura, mais, car David s’est mal comporté. Le parallèle pour le thérapeute est assez évident. David, plus âgé, aurait dû repousser Laura. Et c’est ce que tente de faire Paul, malgré ses sentiments. Ce serait profiter d’elle que de succomber. Comme David, il a un certain pouvoir sur Laura, mais il sait que c’est de sa responsabilité de ne pas franchir les limites.
Elle lui apprend aussi qu’elle a rompu avec Alex, ce qui n’est pas une grande surprise.

Pour Laura, il est devenu trop difficile d’attendre tous les lundis, d’espère que c’est à cette séance qu’elle lui dira je t’aime, et qu’il répondra. Sa vie est en pause, à cause de cela, et elle veut y mettre un terme.

Avant de partir, elle serre Paul dans ses bras.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire