In Treatment - Paul & Gina : week three (1.15)
Paul et Gina reviennent une fois de plus sur Laura. Nous apprenons ainsi comment Paul a réagi à la nouvelle relation de sa patiente avec Alex, mais c’est surtout l’occasion de comprendre comment lui la perçoit, et comment il pense qu’elle le perçoit. Même si le jugement de Gina, et ses observations, peuvent paraître juste, il est assez surprenant qu’elle ne tente pas plus de faire un lien entre ce qui se passe avec Laura et Kate. On comprend bien que Paul est attiré par sa patiente, mais il semble qu’il n’envisage pas vraiment de passer à l’acte, de répondre aux avances qu’elle lui fait. Gina, elle, n’en est pas persuadée. Le problème de cette dernière avec Paul, est qu’aucun des deux ne semble prêt à être direct envers l’autre, surement par déformation professionnelle. C’est un peu comme s’ils tentaient de faire comprendre à l’autre leur point de vue sans jamais envisager que l’autre ne comprenne pas.

Par conséquent, on ne saisit pas toujours ce que Paul retient de l’opinion de Gina, tout comme Gina ne semble pas toujours saisir ce que Paul essaie de lui demander. Laura apparaît alors comme une excuse, comme un terrain de dialogue permettant l’échange.

On finit par Kate. Elle arrive assez tardivement dans la conversation, comme elle le fait durant la semaine… C’est assez surprenant qu’elle ne soit pas au centre de la discussion dès le départ, étant donné que le mariage de Paul par en lambeaux. Durant la semaine, on a l’impression que c’est justement un sujet qui plane au-dessus des séances, comme si les réactions de Paul auraient été différentes si sa vie de famille était joyeuse et sereine. Ce n’est pas le cas, et quand Jake et Amy, ou Laura et Alex viennent parler mariage, enfants et engagements, on a l’impression que Paul est encore moins enclin à les comprendre et à les orienter, à cause de ce qui lui arrive.

Ces impressions ne sont pas soutenues par Gina, et, en fait, pour elle, c’est Laura qui est omniprésente, pas Kate. Une nouvelle vision des choses nous est alors offerte, si bien entendu, on percevait les choses différemment. In Treatment permet à chacun de donner libre cours à ses interprétations, et on se rend compte assez vite que plus le temps passe, et plus Paul devient cryptique.

Au final, cette troisième séance trouvera surement plus d’intérêt pour nous quand on verra la manière dont Paul décide d’agir et de réagir la semaine prochaine.