In Treatment - Sophie : Week Nine (1.41)
Plus que 3 épisodes pour conclure les thérapies et tout ce qui a été mis en place à côté. On commence donc l’épisode par Paul appelant Laura. Il lui laisse un message sur son répondeur pour lui demander s’ils peuvent se voir. L’épisode se finira sur la fille de Paul qui le questionne sur sa relation avec sa femme, mais il n’admettra pas à sa fille que le mariage se dirige vers sa fin.

La séance de Sophie sera de courte durée. Pour la simple et bonne raison que nous allons faire connaissance avec son père. Nous avons beaucoup entendu parler de lui, en bien, comme en mal, et il est temps de rencontrer l’homme. Ce qui est assez remarquable dans l’histoire est qu’il ne ressemble en rien à ce qu’on aurait pu s’imaginer. Son image a tellement changé, nous avons plus eu affaire à ses mauvais côtés qu’au bon, alors, la perception est faussée, et découvrir le père de Sophie nous montre bien que la façon dont on traite les gens change réellement l’image que l’on peut renvoyer de soi.

Il vient donc voir Sophie avant sa séance. Elle a gagné sa compétition de gym, et il la félicite. C’est un peu tendu, du côté de la fille, et le père ne comprend pas ce qui se passe. Il va alors vouloir s’inviter dans la thérapie, ce que Paul va refuser. Ce type d’initiative se planifie. L’ego du père est alors blessé, et Sophie va vouloir rectifier le tir, mais, au lieu de ça, va lui annoncer qu’il ne l’a pas élevé. Elle va retourner en thérapie, et son père va revenir. Cette fois-ci, selon la volonté de sa patiente, Paul va le laisser entrer.

Le thérapeute va être assez effacé, et il s’agit donc ici de conclure tout ce qui a été mis en place avec Sophie. Elle va donc exprimer ses sentiments envers son père, les souffrances qu’elle a vécues par sa faute, et faire réaliser alors la situation. La thérapie touche d’une certaine façon à sa fin. Sophie arrive à dire à son père la vérité, sur son comportement, et sur sa tentative de suicide, et décide quand il doit partir, et quand elle doit lui parler. Chacun reprend donc son rôle, même s’il y a encore du chemin à faire.

Pour Sophie, il est alors temps de prendre soin d’elle, sans personne. Elle veut donc suivre un entrainement à Denver, et sera alors loin de sa mère et de Paul, pendant un temps. Une décision réfléchie et que Paul ne conteste pas. Il lui souhaite alors bonne chance.

Si tous les problèmes ne sont bien entendu pas résolus, Sophie aura parcouru du chemin depuis sa première séance dans le bureau de Paul. De son coach, de la gymnastique, à sa tentative de suicide et la place de ses parents dans sa vie, les éléments de la vie de la jeune sportive ont été exposés, pour que chacun puisse retourner, selon un long processus, à sa place. Sophie a donc réellement conscience de ce qu’elle est, de ce qu’elle veut, du moins pour le moment. Elle commence à se pardonner, acceptant qu’elle ne soit pas fautive pour tout, et qu’elle doive remettre tout à sa place. Il est évident que, que ce soit sa mère ou son père, il y a du chemin à faire, mais la jeune fille est prête à évoluer. C’est donc à ce moment que Paul quitte la vie de sa patiente, pour la laisser continuer seule le travail commencé ensemble.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire