In Treatment - Week Eight (1.37)
Paul
reçoit la visite du père d’Alex. Celui-ci vient pour comprendre pourquoi son fils est venu consulter un thérapeute. En fait, dès le début, nous commençons avec une certaine connaissance du père que l’on a acquise au travers des discussions avec Paul, on comprend vite que c’est pour autre chose que l’homme a décidé de venir. On va retrouver dans le père la façon dont le fils parlait, l’arrogance des débuts, la défiance, et quelques parts, la peur.

Après quelques civilités introductives et la mise au clair des règles du dialogue, à savoir que ce qui a été dit entre Paul et Alex est confidentiel, le père va tenter d’expliquer ce qu’il voyait dans son fils. Tout prend un sens quand il informe Paul qu’il est possible que l’accident ait été en réalité un suicide. Cette option semble pour lui, plus vraisemblable qu’il ne va l’avouer. Paul est surpris, mais pas tant que ça. En fait, tout ce que veut le père c’est savoir s’il est responsable de la mort de son fils.

On va donc tourner autour de la question, entre anecdotes et introspections. Même si cela est un rendez-vous informel, on finit par retrouver l’ambiance d’une séance traditionnelle. Le but de tout ça étant peut-être de clôturer l’histoire d’Alex en s’intéressant à la source, pas de ses problèmes, mais de tout chez lui, son père. Une conclusion qui reste un peu convenue. Une confrontation entre Alex et son père aurait été bien plus intéressante, même si dans le contexte, cela est impossible. La série touchant presque à sa fin, on imagine mal avoir d’autre occasion, et surtout le temps, de voir le père commencer une thérapie, même si cette finalité ne serait qu’une continuité.