Iron Fist Saison 1 : KO pour le dernier super-héros Netflix

3 Avr 2017 à 16:30

Sans détour, cette première saison d’Iron Fist est une véritable déception. Si mes attentes personnelles ont joué sur ce constat, l’évidence est que cette adaptation du comic book par Scott Buck est dans son ensemble tout ce qu’il y a de plus banale et ne parvient à élever la barre que trop rarement pour affirmer une quelconque personnalité. Il faut dire que dès le départ, l’histoire de Danny Rand (Finn Jones) est loin d’être la plus originale qui existe.

Comme d’autres superhéros avant lui, Danny Rand voit sa vie transformée à la suite d’une tragédie qui emporte sa famille. Élevé par des moines dans la mystérieuse cité de K’un L’un, il ne reviendra dans sa ville natale que quinze années plus tard, désormais capable de canaliser le pouvoir du Poing d’Acier. Il s’en servira alors pour sauver son empire familial et la ville de New York du joug d’une organisation secrète aux sombres desseins.

Indéniablement, cette histoire de jeune homme fortuné qui après des événements traumatiques se retrouve à jouer les justiciers force la comparaison avec des personnages comme Batman, l’Archer vert et même Iron Man. Seulement, là où ces derniers possèdent une certaine dose de charisme et des motivations qui poussent à l’empathie, Danny Rand semble errer sans véritable but.

Le fait est qu’aucun effort n’est fait de la part de l’équipe créative pour délivrer une trame ou la moindre cohérence scénaristique pour que le spectateur se sente impliqué par le destin de Danny. Les informations sont trop éparses pour former une quelconque connexion et les réactions des personnages sont bien plus situationnelles qu’elles ne sont ancrées dans une psychologie compréhensible. S’il apparaît d’ailleurs clair au cours de ces treize épisodes que Finn Jones est un choix plus que douteux pour incarner Iron Fist, il faut avouer que le matériel avec lequel il doit faire ses preuves est insatisfaisant.

Iron Fist était censée nous raconter les aventures d’un maître des arts martiaux doué d’un don mystique mystérieux et il n’était de ce fait pas invraisemblable d’attendre de la nervosité et du dynamisme de la part du scénario. Au lieu de cela, l’ensemble se perd en conjectures et fausses pistes. Le pire étant que mis à part les séquences impliquant Colleen Wing (Jessica Henwick), l’action est techniquement médiocre.

Bien sûr, tout n’est pas bon à jeter dans cette première saison qui parvient à retranscrire une atmosphère qui lui est propre. Les décors urbains, chics et lumineux contrastent avec la noirceur des autres séries Marvel pour Netflix. Le ton, légèrement plus humoristique contribue également à apporter une certaine fraîcheur au récit, bien qu’il apparaît par moment maladroit, voir involontaire.

De plus, la saison a beau ne pas mettre l’emphase sur un ennemi charismatique et concret, cela ne l’empêche pas de dépeindre certains personnages évoluant dans cette zone morale grise bienvenue. Ainsi, Colleen Wing, Harold Meachum (David Wenham) et Ward Meachum (Tom Pelphrey) parviennent à s’imposer comme les véritables stars de l’aventure et comme ceux envers lesquels il est impossible de rester de marbre. Dans une moindre mesure, Joy Meachum (Jessica Stroup) et Claire Temple (Rosario Dawson) réussissent également à faire leur preuve malgré la pauvreté du matériel qui leur est offert.

Finalement, cette première saison d’Iron Fist est une introduction décevante pour le dernier des Defenders. Dans son ensemble, la série se révèle trop brouillonne et échoue à donner corps à ses personnages et à son récit. Les idées sont bien présentes et visibles — comme on peut le voir avec ce discours sous-jacent à propos de l’endoctrinement et de la vision à sens unique qui en découle —, mais leur utilisation est trop erratique et maladroite pour porter ses fruits. Comme son héros, la série a sans conteste besoin de mûrir et de redéfinir son identité pour pouvoir avancer. La véritable tragédie est qu’Iron Fist est un passage quasi obligatoire pour quiconque souhaiterait se lancer dans l’aventure The Defenders par la suite.

IRON FIST DELUXE
List Price: EUR 19,00
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link