iZombie : L’autre zombie (1.02)

25 Mar 2015 à 11:27

iZombie : Le Brother, Can You Spare a Brain? (1.02)

Liv aide le détective Babinaux à enquêter sur la mort d’un artiste local. Après avoir mangé quelques morceaux de son cerveau, elle commence à peindre à son tour. Après avoir dessiné un portrait de l’autre zombie qu’elle a vu dans ses rêves, elle parvient à le rencontrer.

L’un des problèmes traditionnels du second épisode d’une série de network et l’aspect répétitif qu’il peut avoir. Il faut ainsi expliquer à ceux qui ont manqué le pilote d’iZombie de quoi il retourne. Dès lors, dans Brother, Can You Spare a Brain?, on retrouve Liv qui, en dépit d’une introduction explicite et d’un générique qui résume bien la situation, se sent obligée de nous réexpliquer de quoi il est question.

Donc, nous avons une zombie qui aide la police à résoudre des enquêtes sur des homicides. C’est ce qu’elle fait, mais ce n’est pas vraiment de quoi ce second épisode parle. L’investigation sans intérêt sur le meurtre d’un artiste est rapidement reléguée au second plan, ne servant qu’à offrir un semblant de structure narrative. Ce n’est pas une mauvaise chose, puisqu’il se trouve qu’il y a plus intéressant à explorer à côté.

Dans un premier temps, iZombie parait être destinée à jouer avec son concept. À chaque fois que Liv mange un cerveau, en plus des souvenirs de la victime, elle hérite d’une partie de sa personnalité. Il apparait clairement que c’est ce qui intéresse les scénaristes et on peut les comprendre, car c’est une manière originale de pimenter les épisodes et de pousser leur héroïne à réfléchir sur sa condition et sa vie de façon générale.

Le souci dans ce registre se révèle être l’insipide ex-fiancé au nom ridicule, Major. Au lieu de trouver une place naturelle, il est imposé sans aucune once de délicatesse et chacune de ses apparitions a de quoi remettre en question son rôle dans la série. Espérons que celui-ci reste au maximum limité.

À l’inverse, David Anders fait son entrée triomphante après sa petite contribution dans le pilote. Il incarne Blaine, l’autre zombie. En plus d’étendre la mythologie du show de manière intéressante, il élargit considérablement l’univers de Liv. Blaine apparait être quelqu’un de peu fréquentable, mais sa nature le rend attractif. Il permet de montrer qu’iZombie ne va pas être limitée à une simple formule et que le monde des zombies de la série a plus à offrir qu’un twist pour pimenter un cop show.

Ainsi, si Brother, Can You Spare a Brain?, souffre clairement de lourdeurs quand il est question de rappeler les mécaniques déjà introduites dans le pilote, cela s’estompe rapidement pour donner au petit monde de Liv l’occasion de s’élargir un petit peu. Dans ce sens, même si cet épisode aurait certainement pu être plus solide dans son ensemble, iZombie confirme qu’elle a du potentiel au niveau de son histoire et ne va pas seulement se reposer sur son humour pour divertir.

Tags : iZombie David Anders moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link