Jordskott saison 2 : un retour réussi à Silverhöjd

Avec une première saison intrigante portée par le charme des paysages suédois et de la mythologie nordique, Jordskott, la forêt des disparus avait su séduire le public. La deuxième saison de ce thriller fantastique toujours scénarisée par Henrik Björn était ainsi très attendue.

On y retrouve Eva Thörnblad (Moa Gammel), négociatrice des forces spéciales originaire de la petite ville de Silverhöjd. En enquêtant sur des enlèvements d’enfants, elle plonge dans un monde fantastique et dangereux, peuplé d’esprits et de créatures énigmatiques. Elle doit également faire face à la disparition de sa propre fille, Josefine. La saison 2 reprend deux ans après les évènements de la première, alors qu’Eva se fait rattraper bien malgré elle par son passé.

La fraîcheur de la ville

Souhaitant faire son deuil et prendre de la distance avec Silverhöjd, Eva retourne à Stockholm et s’intéresse à la mystérieuse réapparition de personnes supposées décédées. Si l’on pouvait craindre que Jordskott perde de sa saveur en s’éloignant de la forêt maudite, il n’en est rien. Ce changement de décor est même extrêmement bénéfique. Il permet d’ouvrir les enjeux et d’ancrer la mythologie de la série dans la réalité.

Qui dit nouveau lieu, dit également nouveaux personnages. On rencontre ainsi beaucoup de nouvelles têtes brillamment introduites, notamment de nouveaux inspecteurs, l’immortelle sage-femme qui hante les hôpitaux de la région (Electra Hallman) et surtout Agneta (Anna Bjelkerud), la mère démente d’Eva qui en sait bien plus qu’elle le prétend. Avec eux viennent autant de nouvelles relations passionnantes.

Les vétérans ne sont pas non plus en reste. On retrouve Tom Aronsson (Richard Forsgren) qui enquête de son côté sur un meurtre étrange à Silverhöjd et croisera la route de l’inquiétante Esmeralda (Happy Jankell). Wass (Göran Ragnerstam) resurgit également dans la vie d’Eva et se dévoile sous un nouveau jour, à la fois glaçant et attendrissant. Contrairement à la saison 1 où l’on pouvait rester frustré par l’approche superficielle des personnages, tous gagnent cette année en profondeur et en intensité.

Une ambiance toujours aussi hypnotique

L’autre grande réussite de la saison est son ambiance unique et fantasmagorique. La photographie et les couleurs donnent un cadre parfait aux mythes et aux légendes qui prennent vie sous nos yeux. Les superbes paysages de Suède sont magnifiés à travers des plans à couper le souffle et une mise en scène très travaillée.

Qu’on se le dise, la série conserve son rythme lancinant et les silences caractéristiques que l’on reprochait souvent à la saison 1. On se passe cependant de faux suspens et des longues expositions, l’ensemble paraît donc bien plus dynamique et l’intrigue file sans détour. Jordskott doit également son charme à ses acteurs, envoûtants et dirigés d’une main de maître. S’ils sont tous excellents, Moa Gammel se détache en livrant une prestation incroyable, bien au-dessus de la saison précédente.

Un genre unique qui s’affirme : le thriller horrifique écolo-fantastique

Jordskott est une série extrêmement riche, d’autant plus cette année, car elle continue de construire sur tout ce qui a été amorcé en saison 1. Les thèmes abordés sont nombreux, de la traite d’êtres humains aux organisations secrètes, et leur dureté rend l’univers de la série encore plus sombre. En oscillant perpétuellement entre surnaturel et ultra-réalisme, la série perfectionne un style horrifique très efficace et dans lequel on se laisse emporter.

La question de la relation entre l’Homme et la nature est toujours au cœur de la série. À cela s’ajoutent des interrogations plus intimes et personnelles autour des rapports humains, de la parentalité et du deuil. À travers le mal qui habite Eva, Jordskott offre une parabole intéressante sur l’autodestruction et la dépression. Le véritable tour de force de cette saison est qu’au milieu de ce monde violent empreint de fatalité, la série parvient à conserver de l’espoir et un optimisme naïf.


En s’ouvrant et en donnant un coup d’accélérateur, Jordskott délivre une excellente deuxième saison. La mythologie se muscle, les personnages s’affirment et la série finit par trouver un équilibre qui lui faisait jusque-là défaut en termes de rythme. L’intrigue est également brillante, et si le spectateur est gardé dans un flou aussi frustrant qu’intrigant un bon moment, tout prend forme dans les deux derniers épisodes et donne envie d’en voir plus.

La saison 2 de Jordskott est dès à présent disponible en DVD. Un coffret réunissant les deux premières saisons est également sortie.

JORDSKOTT - Saison 2
List Price: EUR 25,07
Price: EUR 24,99
You Save: EUR 0,08
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link