Justified, Saison 6 : Boyd Crowder, l’ennemi public n°1

Ava, Boyd et Raylan dans la saison 6 de Justified

Si l’année passée, Raylan était plus qu’intéressé à faire tomber des criminels de Floride, dans cette dernière saison de Justified, il est rapidement clair que l’ennemi public à abattre est son ancien collègue des mines, Boyd Crowder.

Suite à la convalescence d’Art, Rachel se retrouve propulsée à la tête du bureau des marshals et, avec l’appui du bureau du procureur, demande à Raylan de surveiller Ava lors de sa mission d’infiltration auprès de Boyd. Au vu des antécédents de notre héros, le choix de Rachel comme chef paraissait évident, et la série en profite pour insister sur son manque d’expérience afin de rendre son personnage plus abordable humainement. Du côté de la mission d’Ava, les scénaristes choisissent de nous apprendre la patience en prenant leur temps pour installer la jeune femme dans son rôle de taupe auprès de son ex-fiancé. Joelle Carter excelle dans son rôle de femme fébrile, inquiète que Boyd découvre sa trahison, et nous montre alors son côté le plus fragile. Mais rapidement, la belle essaie de reprendre le contrôle de sa vie et s’enferme dans une spirale de violence dont l’origine sera fournie lors du dernier épisode.

La pression qui monte crescendo du côté d’Ava impacte peu Raylan dans les premiers temps, ce dernier se retrouvant plutôt passif sur cette storyline. Mais lorsque les premières pièces de son plan pour faire tomber Boyd se mettent peu à peu en place, ses sentiments pour Ava obscurcissent son jugement, entrainant, une fois de plus, notre héros sur des chemins tortueux. Timothy Olyphant exécute encore une fois un excellent travail avec son personnage qu’il côtoie depuis 6 ans : l’allure, la posture, l’accent et les répliques mémorables. Tout est présent pour notre dernière saison en sa compagnie, la réussite de Justified lui devant plus que sa simple présence.

Si Katherine avait à peine été effleurée l’an passé, elle prend de l’importance dès les premiers épisodes de cette ultime saison. Son besoin de vengeance pour la mort programmée de son époux en prison et son inégalable capacité à se jouer des hommes qui l’entourent en font une femme solitaire et dangereuse, interprétée magistralement par Mary Steenburgen. Son association avec Wynn Duffy tire merveilleusement sur la corde sensible de son passé, car elle offre à Jere Burns l’occasion de démontrer que son personnage a toujours eu un temps d’avance sur tout le monde. Sa relation charnelle avec Markham n’a quant à elle aucun but romantique. Si les intentions de Katherine sont loin d’être honorables, il n’en est pas de même pour l’homme d’affaires interprété par Sam Elliott.

S’il est évident que le truand à la voix profonde espère que leur alliance aura des retombées bénéfiques sur son nouveau projet, il dispose cependant d’une réelle affection à l’égard de la belle veuve. Pariant sur la légalisation de la marijuana dans l’état du Kentucky, Avery Markham diligente une bande de mercenaires pour s’approprier le maximum de terrains en vue d’y établir de futures plantations. Avec ces hommes de main, les scénaristes nous offrent alors un véritable florilège de protagonistes exceptionnels : l’imperturbable Choo-Choo (Duke Davis Roberts), le rusé Seabass (Scott Grimes), le loyal Ty Walker (Garret Dillahunt) et le déjanté Boon (Jonathan Tucker).

La réalisation de ce projet ne prenait pas en compte l’esprit terrien des habitants d’Harlan ainsi que la présence de Loretta McCready, compliquant le travail des sbires de Markham qui ne tardent pas, pour notre plus grand plaisir, à se faire remarquer par Raylan. Chaque rencontre entre ses personnages est amenée patiemment et intelligemment, Justified prenant son temps pour tisser la trame de ce qui adviendra par la suite, jouant avec nos nerfs jusqu’au duel final, époustouflant.

Enfin, il reste Boyd Crowder, l’antihéros par excellence, qui est diligenté par Katherine et Wynn pour récupérer l’argent que Markham garde dans un coffre. S’ensuit la mise au point d’un plan qui n’a de cesse de s’adapter aux défenses mises en place par ce nouvel ennemi. Dans cette dernière saison, la série nous rappelle assez durement que, malgré ses lubies, Boyd n’a jamais changé, mis à part son amour pour Ava qui l’a affaibli. Il demeure le tueur de sang-froid qu’il a toujours été, le survivant des mines de charbon qui fera tout pour quitter Harlan et vivre une autre vie. Walton Goggins transcende l’écran et nous offre plus d’une fois des scènes d’anthologie.

Cette saison 6 de Justified réussit donc le pari d’achever la série d’une bien belle manière, tout d’abord, en permettant de clôturer toutes les storylines pour chaque personnage avec des intrigues de qualité. Puis en nous proposant avec ces 12 épisodes un condensé du meilleur de la série : de l’action, des répliques cultes et des face à face exceptionnels. Après la diffusion de l’épisode final, nous reste alors les souvenirs, les écoutes des différentes adaptations de « You’ll never leave Harlan alive » et, bien heureusement, les DVDs pour ne jamais réellement dire adieu au mémorable Kentucky.

Raylan : This is one of them classic stories where the hero gets his man and then he rides off into the sunset.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link