Kevin (Probably) Saves The World : Kevin a besoin d’être sauvé (pilote)

5 Oct 2017 à 15:00

Il y a maintenant 14 ans de cela, Le Monde de Joan (Joan of Arcadia) voyait Jason Ritter jouer le frère de Joan, une adolescente qui devait effectuer des tâches que Dieu lui donnait. Aujourd’hui, Ritter est celui qui reçoit une mission de Dieu et cela le mènera à sauver le Monde, probablement.

Création de Michele Fazekas et Tara Butters, Kevin (Probably) Saves The World n’a donc pas franchement le pitch le plus original qui soit. D’ailleurs, si Jason Ritter n’était pas le premier rôle, il serait presque plus évident encore de faire un parallèle avec Eli Stone.

La télévision américaine aime ainsi nous proposer des personnes choisies plus ou moins au hasard pour qu’elle puisse répondre à un appel divin et nous prouver que n’importe qui peut améliorer le monde qui l’entoure. Tout ce qu’il y a à faire : être bon envers les autres. Être égoïste et vain est à proscrire.

Quoi qu’il en soit, nous rencontrons Kevin (Ritter) alors qu’il arrive chez sa sœur jumelle Amy (JoAnna Garcia Swisher) pour y passer quelque temps. Il a récemment essayé de se suicider après avoir perdu tout ce qui comptait pour lui. Elle a perdu son mari il y a peu. Ils ont tous les deux — plus Reese (Chloe East), la fille d’Amy — besoin de se soigner. C’est là qu’une météorite s’écrase sur Terre. Kevin la touche et sa vie change. Il se met à voir une messagère de Dieu (Kimberly Hebert Gregory) qui lui révèle qu’il a un rôle à jouer dans ce Monde. Rien que ça.

Forcément, Kevin (Probably) Saves The World n’embrasse pas pleinement son aspect religieux (elle ne s’appelle même plus The Gospel of Kevin), cela serait probablement trop clivant. À la place, on sème le doute. Kevin a-t-il toute sa tête ? Il se pourrait que oui, mais on ne peut pas en être certain, car tout est fait pour qu’il ne puisse pas révéler ce qui lui arrive à qui que ce soit. Ce sont les règles et elles sont inflexibles.

Par conséquent, Kevin est perçu comme étant un peu étrange. L’idée semble de rendre l’univers du show suffisamment excentrique pour que l’on puisse digérer le pitch de base. La série se veut alors légère, avec une pointe d’émotions et une galerie de personnages aussi sympathiques qu’inoffensifs.

Dans ce sens, Kevin (Probably) Saves The World se propose de délivrer un divertissement qui est aussi optimiste qu’il ne prend pas de risque. C’est une gentille petite dramédie à dimension humaine qui n’offre rien de neuf et qui va devoir rapidement se trouver des choses à dire si elle ne veut pas être totalement oubliable.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link