Those Who Kill : une traque peu convaincante (1.01 – pilote)

3 Mar 2014 à 21:24

Those Who Kill

Récemment promue détective aux homicides, Catherine Jensen découvre le corps d’une femme dans une usine. Pour l’aider dans son enquête, elle recrute Thomas Schaeffer, un psychologue médico-légal, malgré la désapprobation de son supérieur.

Après l’adaptation de roman avec Longmire et la préquelle à Psychose avec Bates Motel, A&E s’est associé avec Glen Morgan pour le développement de Those Who Kill qui se base sur la série danoise diffusée en France sur Arte sous le titre Traque en série.

L’original n’a pas trouvé le succès dans son pays et n’était pas une œuvre particulièrement ambitieuse ou véritablement intéressante. Cela peut laisser songeur sur ce qui a pu motiver la chaine et Glen Morgan pour se lancer dans un tel projet au potentiel finalement assez limité.

Il y a toujours moyen de faire mieux, bien qu’à la vue du pilote, ce n’est pas dans cette direction que l’on s’oriente. Ce dernier retrace la première histoire de la série originale, alors développée sur deux épisodes, et qui se retrouve ici narrée au sein d’un seul. Il est du coup particulièrement difficile de trouver ses marques aux côtés de Catherine Jensen, incarnée par Chloë Sévigny, et de Thomas Schaeffer, joué par James D’Arcy.

Ce dernier, professeur en psychologie médico-légal, est amené par Catherine sur l’affaire sans que l’on sache véritablement pourquoi. Si une once d’explication finit par germer à la fin, cela n’empêche pas un sentiment de confusion de s’installer au visionnage. Leur relation prend étrangement forme, se reposant semble-t-il avant tout sur le fait qu’ils apparaissent tous les deux particulièrement instables et avec leurs lots de démons.

Those Who Kill met sans conteste l’accent sur les troubles psychologiques de ses deux têtes d’affiche sans pour autant parvenir à en faire un portrait complexe et intéressant. Ce qui les motive est souvent mal explicité et les détails étant fournis majoritairement après coup, l’adhésion à ce binôme se révèle plus que difficile.

Par conséquent, ce pilote se montre haché, avec un gros problème de construction qui affecte aussi l’enquête. La façon dont elle évolue est peu naturelle, et il n’est pas aisé de véritablement comprendre ce qui a pu pousser Catherine ou Schaeffer à tirer certaines conclusions. Le tueur en ressort caricatural, les traits de sa personnalité étant grossis pour compenser le peu de temps qui est consacré à brosser son portrait pour le rendre menaçant.

Those Who Kill a principalement pour elle la réalisation de Joe Carnahan qui sait crée une ambiance parfois oppressante avec certains jeux de lumière et impose un rythme malgré un montage assez discutable. Cela ne peut bien évidemment pas camoufler les lacunes d’un scénario qui se veut ambigu, mais qui ne réussit avant tout qu’à créer un effet brouillon et une envie d’éteindre sa télévision.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link