Killer Women – La Sicaria (1.01 – pilote)

Killer Women – La Sicaria (1.01 – pilote)

Lorsqu’une femme tue une assistante du procureur au cours de son mariage, la Texas Ranger Molly Parker arrive pour apporter son soutien aux forces de l’ordre et est déterminée à ce que justice soit faite.

En ce début d’année 2014, ABC lance plusieurs shows et après The Assets, c’est au tour de Killer Women de débarquer sur le petit écran. Basée sur la série argentine Mujeres Asesinas, cette nouveauté propose de suivre Molly Parker, une Texas Ranger incarnée par Tricia Helfer, au cours de 8 épisodes au sein desquelles elle sera sur les traces de 8 femmes tueuses.

Killer Women se présente ainsi comme un procedural western qui nous plonge dans un monde masculin en se focalisant sur le point de vue féminin. Molly Parker en est donc le cœur, imposé fort vite comme une femme qui en veut, une battante qui a tracé sa route pour obtenir le poste qu’elle occupe. Elle est belle, déterminée et badass – et elle veut justice ! Bien entendu, l’épisode ne tarde pas non plus à nous révéler une vie privée bien moins épanouie que sa carrière, pour tenter de donner au personnage une autre dimension avec un succès moindre.

Molly n’est en tout cas pas le seul point de vue féminin qui alimente Killer Women. En décidant de mettre la Texas Ranger sur des affaires où ce sont les femmes les meurtrières, il est évident que la série va nous brosser différents portraits. Celui que nous offre La Sicaria transforme assez rapidement sa criminelle en une victime, exploitant avec elle différentes formes d’idées reçues – que ce soit dans les premières motivations exposées ou dans ce qui s’est réellement passé. Il y a un manque d’imagination certain, l’épisode se reposant sur des codes narratifs trop familiers et stéréotypés, jouant la diversion avec de larges plans et un minimum d’action pour divertir.

Avec La Sicaria, on peut dire que l’on nous sert une introduction qui mise pas mal sur la forme pour séduire. La mise en scène n’hésite donc pas le moins du monde à utiliser de gros poncifs du genre – que ce soit avec les forces de l’ordre ou la criminelle – pour faire le point. La musique et l’esthétisme sont aussi là pour créer l’atmosphère et bien situer le show sur un plan géographique – à la frontière entre le Texas et le Mexique.

Killer Women s’annonce comme une série envers laquelle il est préférable de ne pas avoir trop d’exigences. Son potentiel apparait un peu trop limité, les chances qu’elle s’émancipe de ses clichés dès le second épisode apparaissant minimes. Le premier épisode possède une écriture trop grossière pour réussir à laisser entrevoir plus qu’un show oubliable. Les situations familières, une mise en scène trop forcée et une fausse intensité par moment viennent affaiblir l’ensemble. Aussi charmante puisse être Tricia Helfer, il faut bien reconnaitre que cela n’est pas (forcément) suffisant pour justifier un visionnage.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link