Kingdom, Saison 1 : Combattre en famille

Kingdom - Saison 1

Kingdom saison 1 est diffusée à partir de ce dimanche 23 août sur OCS Choc dès 20h40 avec deux épisodes en version multilingue.

Alvey Kulina, ancien champion de MMA, entraine son fils pour prendre sa relève. Il aide également Ryan Wheeler, qui reprend la compétition après un passage en prison. Il veut bâtir un avenir pour son club, mais joue avec le feu.

Pour sa dernière série, DirecTV se tourne vers Byron Balasco pour qu’il donne le jour à une série familiale. Kingdom se passe ainsi dans un milieu sportif, mais la compétition n’est pas réellement dominante, au contraire, car si l’entrainement est souvent dans le décor, les combats sont finalement rares dans cette première saison de 10 épisodes.

C’est donc les relations qu’entretiennent les membres de la famille Kulina et quelques-uns de leurs proches qui priment avant tout. Le club Navy St. fondé par Alvey Kulina (Frank Grillo) est tout de même au cœur de l’histoire, mais c’est sa survie qui est la véritable motivation, et non les stars qui en sortent. Une d’entre elles est néanmoins importante, puisqu’il s’agit du fils d’Alvey, Nate (Nick Jonas). Introduit comme étant destiné à être sur les devants, il se retrouve cependant rapidement occulté et est alors coincé dans une storyline qui restera périphérique.

Cette saison 1 de Kingdom n’a en effet pas suivi de près dans la direction que le pilote paraissait dessiner. Il y a dès lors quelques errements dans un premier temps qui vont progressivement s’estomper grâce aux personnages qui prennent une réelle épaisseur – à l’exception de Nate finalement – et qui tracent leurs propres voies à suivre.

Nous avons ainsi des portraits d’hommes complexes, des combattants qui ont tous cédé à des excès et qui doivent apprendre à vivre avec retenue pour conserver un contrôle sur leur existence qu’ils parviennent difficilement à définir. Alvey se révèle être une personne compliquée qui a du mal à abandonner derrière lui le champion qu’il était. C’est là que Ryan Wheeler entre en jeu, puisque Alvey cherche à le modeler pour qu’il soit le champion qu’il ne peut donc plus être. Il veut s’en servir comme proxy, mais il joue avec le feu, laissant son égo aux commandes.

C’est ainsi entre Alvey et Ryan que Lisa (Kiele Sanchez) trouve sa place. Ex-fiancée de Ryan qui l’a quitté quand il était en prison pour se construire une vie avec Alvey, Lisa s’imposera comme étant finalement le personnage le plus intéressant de la série, car elle doit jongler entre des Alvey et Ryan qui ont besoin d’elle, mais qui semblent refuser de s’intéresser à ce qu’elle désire. Dans ce monde d’hommes voyant dans le combat une mesure de leur propre valeur, elle doit donc se battre pour elle-même et on la suit alors qu’elle reconquiert doucement son indépendance.

Dans ce sens, c’est aussi ce que fait Jay (Jonathan Tucker), le fils ainé erratique d’Alvey qui trouve en Lisa une alliée et, ensemble, ils vont poser des bases pour reprendre en main leurs vies.

Cette saison 1 de Kingdom dessine ainsi, autour de cette famille étendue et complètement dysfonctionnelle, des portraits nuancés de personnages qui se révèlent tous intéressants à leur façon. Entre victoires et défaites, addiction et erreurs passées, il y a matière à construire une histoire à dimension humaine et c’est ce que Byron Balasco nous offre. On peut simplement regretter que la partie sportive soit au bout du compte secondaire, car les combats font finalement partie intégrante de ce qui définit l’identité du show.

En dépit de cela et de quelques éléments de l’histoire devenant inutilement redondante à un moment donné, Kingdom prend forme rapidement et nous délivre un drame familial solide avec un casting qui l’est tout autant et qui donne à l’ensemble une sensibilité qui rend la série unique à sa façon. En tout cas, des bases intéressantes sont bien posées pour assurer que les deux saisons déjà commandées ne manquent pas d’intérêt.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link