Last Resort – Cinderella Liberty (1.09)

Les membres de l’équipage s’apprêtent à recevoir la visite de leurs familles, mais celles-ci sont prises en otages par des Pakistanais voulant forcer Chaplin à lancer une bombe sur l’Inde. Rapidement, un plan de sauvetage est mis en place, mais l’ennemi est intransigeant.

Chaque épisode de Last Resort s’efforce de trouver un nouvel angle d’approche pour créer de la tension dans un contexte qui, il faut l’admettre, est tout de même relativement limité en fin de compte.

Les scénaristes ont cependant des idées assez intéressantes et, comme Cinderella Liberty le montre, ils trouvent le moyen de bouger plus d’un pion à la fois. Nous allons donc avoir le droit à quelques twists bien pensés, mais aussi à des révélations sur ce qui s’est réellement produit du côté des Seals avant le bombardement qui donna le jour à cette situation unique.

L’histoire tourne autour d’une prise d’otages. Étant donné la conjoncture particulière dans laquelle se trouvent Chaplin et ses hommes, nous n’avons pas affaire à une intrigue traitée de la manière la plus traditionnelle selon les standards télévisuels. Des soldats de l’armée pakistanaise détiennent les familles de l’équipe et n’hésitent pas à tuer des otages. Il est dommage au premier abord que ceux qui étaient proches des morts ne soient pas représentés, car cela diminue d’un poil le réel impact des coups de feu. Malgré ça, il va y avoir de la prise de risques et les victimes ne seront pas toutes des inconnus.

L’ensemble fonctionne cependant avant tout parce que la tension est convenablement dosée. D’un côté, Chaplin est impuissant, n’ayant plus la possibilité d’envoyer des bombes sans la seconde clé ; et de l’autre, il faut attendre que les Seals soient en place pour intervenir. Le leader des preneurs d’otages n’est également pas laissé de côté, puisque l’on nous explique pourquoi il agit comme il le fait – rien ne vaut une affaire de vengeance pour suggérer qu’un homme n’a rien à perdre.

Bref, Cinderella Liberty fonctionne très bien à tous les niveaux, même du côté de Kylie qui est pourtant coincée dans une soirée mondaine. Dans cette partie, il semble surtout que le but est de montrer qu’à Washington, il est nécessaire de se préparer en avance et de ne pas perdre des yeux ce que l’on cherche à obtenir. Il est dommage par contre de réaliser que cette partie de l’histoire ne trouvera surement pas le temps pour vraiment livrer ce qu’elle pouvait, car l’annulation du show arrive trop tôt pour ça.

Au final, si on peut reprocher à certains dialogues de frôler la complaisance ou d’être légèrement poussifs, cet épisode est globalement d’assez bonne facture. Il exploite convenablement la conjoncture politique du monde dans lequel l’histoire prend place, montrant bien que les scénaristes ont une vision large de leur univers, qu’ils n’ont pas les yeux uniquement fixés sur leur petit bout d’île. Dommage qu’ils n’auront pas l’opportunité d’étendre ça au-delà de quelques épisodes encore.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link