Last Resort – Eight Bells (1.03)

L’équipage du Colorado est à la recherche de ses trois marins portés disparus. Avec l’assistance de Sophie, Marcus rencontre Serrat qui lui demande d’aller chercher une livraison en pleine mer en échange de ses captifs.

À son troisième épisode, Last Resort peine encore à nous dire dans quelle direction l’histoire est censée se diriger. Au début, on nous fait comprendre qu’il se pourrait que le retour sur le sol américain soit à oublier définitivement. Maintenant, le capitaine Chaplin parle comme si tout ceci n’était véritablement que temporaire, que lui et ses hommes allaient rapidement partir. Du moins, au début de l’épisode.

Le souci n’est pas tant que l’on ne sache pas où la série se dirige, à ce stade, on peut largement laisser les choses se préciser avant de s’en plaindre, mais il serait bien que les personnages commencent à réaliser qu’ils sont là pour rester.

Il faut dire que si on fait attention au temps qui passe, le Colorado vient tout juste d’accoster et nous n’avons simplement pas encore eu l’opportunité de reprendre notre souffle. La gestion du temps est tout de même un peu hasardeuse par moment. Quoi qu’il en soit, avant de permettre à tout le monde de se reposer, il était nécessaire de régler un dernier problème majeur, celui qui fut introduit dans le pilote, à savoir, les membres de l’équipage du Colorado qui furent kidnappés par Serrat.

Eight Bells se concentre donc sur cette storyline et lui apportera une conclusion. La bonne idée était, pour y arriver, d’embarquer de nouveau dans le sous-marin, car s’il y a bien quelque chose qui a fonctionné dès les premières minutes de Last Resort, ce sont les scènes en pleine mer. Le suspense est naturellement entretenu par le climat tendu où le silence est d’or dans ce jeu de cache-cache aquatique. Toute cette partie est ainsi assez prenante, même si la panne du système de camouflage est trop pratique, du point de vue du drama du moins.

La série ne pourra cependant pas jouer cette carte à tous les épisodes et devra s’orienter vers d’autres sources pour alimenter les intrigues. Avec Julian Serrat, il est bien mis en avant que la politique locale va trouver une place importante, mais on peut espérer que cela sera moins poussif à l’avenir. On peut donc s’attendre à voir sans tarder une évolution de la diplomatie dans la stratégie de Chaplin, du moins, s’il parvient à tenir ses hommes dans le droit chemin. Ce ressort scénaristique – les hommes qui refusent d’obéir – pourrait devenir un vrai problème par la suite, surtout qu’à ce stade de la série, il sonne déjà étrangement redondant.

Il y a également du travail à faire du côté du territoire américain. Kylie est zélée, ça fait partie de son charme, mais cela a pour conséquence d’épuiser ses histoires rapidement. D’ailleurs, ici, même le twist final de l’épisode parvient à peine à rendre l’ensemble pertinent. La jeune femme brasse beaucoup d’air et aurait besoin d’alliés plus présents pour que son intrigue prenne une véritable dimension. Malgré ça, elle délivre ce qu’il faut pour entretenir la partie complot de la série.

Enfin, il y a l’officier James King qui nous entraine dans la culture locale auprès de Tani la barmaid. Cela fait du remplissage avec de jolis paysages, mais, comme pour les autres, la place de King gagnerait à être rapidement précisée.

Après un second épisode décevant, Eight Bells est clairement imparfait, mais remonte le niveau. À défaut de corriger les dérapages majeurs découlant d’une partie d’exposition qui se révèle à présent n’avoir été qu’à moitié réfléchie, les storylines développées ici ont le mérite de bien mettre en avant les grands axes qui se doivent d’être explorés sans tarder, tout en délivrant un ensemble suffisamment accrocheur pour faire passer les problèmes pour moins encombrants qu’ils ne le sont vraiment.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link