Law & Order : Criminal Intent – Folie à Deux (8.07)

Andre et Calista Haslum perdent leur enfant suite à un cambriolage dans leur hôtel. Goren et Eames pensent qu’il s’agit d’un moyen d’obtenir de l’argent de la part de la tante fortunée du père de la victime.

Law & Order : Criminal Intent n’est pas une série qui bénéficie d’une grande attention pour les titres de ses épisodes. En général, cela reste flou et prend souvent un sens une fois le visionnage terminé, voire, on n’y trouve pas beaucoup d’intérêt. Aujourd’hui, toute la solution de l’histoire est dans le titre. Fini le suspens.

Malgré ça, pour une affaire de kidnapping, Goren et Eames réussissent à éloigner le cœur de l’intrigue des codes du genre qui ne sont ici utilisés qu’en arrière-plan pour justifier quelques avancements et crédibiliser le tout.

Dès le départ, on devine qu’il y a quelque chose qui cloche, que le père, André, cache des informations, ou que la mère, Calista, a des problèmes indéterminés. Bien entendu, la « Folie à Deux » apparait alors comme étant la solution et cela permet de vite saisir ce qui se passe, nuisant au passage à l’évolution de l’investigation qui va tarder à se diriger vers ce que l’on sait.

Dommage donc, car le duo de détective réussit à suivre un cheminement logique dans leurs réflexions. On peut par contre critique le manque de panache de cette saison qui commence à sérieusement ce ressentir avec des histoires qui, même sans posséder des titres à ce point évocateurs, ne sont pas aussi ambitieuses que ce à quoi la série nous avait habitués. Comme si la volonté affichée de revenir aux sources de la formule du show était totalement forcée et sans enthousiasme.

Bref, l’épisode va fournir une intrigue solide, appuyée par des performances d’acteurs impeccables, mais le tout sera emballé de manière trop mécanique.