L’enquête sur la mort d’un joueur invétéré va mener Lupo et Green sur la piste de Bunny, un Afro-Américain blond. Alors que le témoin cherche à l’identifier sur une photo, l’homme est abattu par Green, sans raison apparente. Les affaires internes prennent en main l’enquête et découvre un passé de joueur que Green avait jusque-là gardé secret.

Law & Order revient avec le départ annoncé de Jesse Martin aka Ed Green. Les choses ne trainent donc pas avec ça, même si on aurait pu s’attendre à ce que le personnage reste quelques épisodes de plus.

Green est apparu dans la série en saison 10, pour remplacer Ray Curtis aux côtés du légendaire et irremplaçable Lennie Briscoe. Il était donc le détective à être resté le plus longtemps dans la série après Lennie, car ses dernières années, il y a eu quelques changements.

Son remplaçant annoncé est introduit dans cet épisode, le détective Kevin Bernard, interprété par Anthony Anderson, fraichement débarqué de K-Ville. Le comédien n’est jamais aussi bon que quand il fait dans la sobriété, une chance donc, car Law&Order n’est pas connue pour être une série excentrique.

Mais avant de nous attarder sur Bernard, Green quitte la scène, et autant être clair, on a vu mieux comme départ. En fait, l’épisode n’est pas mal construit, les découvertes et autres rebondissements sont assez bien amenés, Lupo et Bernard fonctionnent bien ensemble, Van Buren ne déçoit pas non plus, quant à Cutter, on utilise le fait qu’il soit nouveau pour offrir un contre poids au bureau du procureur.

Dans l’ensemble on a un bon épisode. Le problème vient de cette vie cachée de joueur que Green revoit surgir de son passé. En fait, ce n’est pas si vieux, car il situe cela après la mort de Lennie, soit, il y a 3-4 ans. Je ne vais pas dire que j’ai un souvenir précis de la vie de Green à cette époque-là, mais ce ne fut pas évoqué, bien qu’il ait été par le passé – comprendre avant la mort de Lennie – fais référence à ses voyages à Atlantic City.

Bref, on prend une partie non développée de la vie du détective et on nous monte une histoire qui le mènera vers la sortie. C’est un peu trop monté pour l’occasion.

Green nous quitte donc après 8 ans de bons et (presque) loyaux services. Law&Order fait un retour marquant, avec cette seconde partie de saison post-grève. Il ne reste plus qu’à voir comme Anderson s’intègre dans la série.