C’est l’anniversaire de la mère de Goren. Sans nouvelle de son frère, il se rend chez lui et le retrouve mort. Tous les indices vont pointer vers Nicole Wallace.

Pour conclure cette saison, Goren va devoir affronter son passé, enfin, ses ennemis du passé. Après sa dernière apparition dans l’épisode 5.01 – Grow, Nicole Wallace n’était revenue que dans les dialogues, mais la revoilà, en chair et en os, et en pleine série meurtrière.

Sa première victime, c’est Frank, le frère de Bobby. Elle n’est pas très discrète, il faut bien le reconnaître, cela cachait forcément quelque chose. Côté surprise, l’épisode ne va pas être avare, comme du côté des retours. En plus de Nicole et Frank, Declan Gage est aussi présent. Pour ceux qui ne se souviennent pas, Declan est le mentor de Goren. Sa fille est devenue serial killer et avait kidnappé Eames dans l’épisode 6.01 – Blind Spot.

Tout est fait pour n’atteindre qu’un but qui ne nous sera révélé qu’à la toute fin. Une orchestration très intelligente qui va dans l’esprit de la série et qui pourrait bien être la porte de sortie que nous attendions pour Goren. Le détective perdait quelque peu les pédales depuis maintenant deux saisons. Entre sa mère, son frère, la découverte de l’identité de son père, confirmée dans ce dernier épisode, sa vie privée n’a pas eu beaucoup d’effets positifs sur son travail. Il était toujours sur le fil du rasoir, frustré, sur le point d’exploser. Cette fin de saison joue à fond là dessus et donne ainsi une logique implacable à toute l’affaire.

Un épisode qui est donc important, et qui se révèle assez intense, comme on pouvait l’attendre. On s’immerge dès le départ pour n’en sortir qu’avant la fin. Même si l’ultime face à face est captivant, il perd un peu de son impact à cause du fait que l’on n’est pas surpris outre mesure quand le coupable est révélé. La dernière scène vient pourtant nous délivrer tout ce qui était nécessaire pour accomplir ce dont je parlais plus tôt, la « libération » de Goren. Quand le générique de fin apparaît, on a bien compris que les choses ne seront plus pareilles et que la saison 8 devrait nous offrir un Goren différent de celui que l’on a connu durant les deux dernières saisons. Peut-être un retour aux sources, peut-être autre chose, nous le verrons en novembre avec un autre évènement majeur, l’arrivée de Jeff Goldblum.

Pour conclure, il ne faudrait pas oublier de saluer les performances de Kathryn Erbe et d’Eric Bogosian qui jouent une partie non négligeable dans l’épisode et qui, une fois de plus, sont impeccables. La qualité de cette 7ème saison a été très bonne, à l’image de sa conclusion, il ne reste plus qu’à espérer que la prochaine sera du même calibre, voir mieux.