Titre complet : Please Note We are No Longer Accepting Letters of Recommendation from Henry Kissinger.

Un financier de Wall Street se fait tuer dans un parc alors qu’il promenait son fils. Alors que Goren et Eames ne trouvent aucune piste dans sa vie privée, une autre femme se fait tuer de la même manière. Une troisième victime mourra à l’hôpital.

Avec cet épisode au titre interminable, nous retrouvons une affaire typique de la section criminelle. L’originalité vient du fait que c’est Goren et Eames qui héritent de l’enquête. On revient à du basique, donc, même si on se rend compte que le concept originel de la série est loin derrière. Le point de départ était de montrer un peu plus du point de vue du criminel, ou, au moins, de ne pas se concentrer uniquement sur l’enquête. Ici, ci cela avait été le cas, il n’y aurait pas vraiment eu de surprise, même si on se doute dès le départ qui sera impliqué.

Il faut dire que Jessica Walter et Sarah Jane Morris font une petite apparition au début, et du coup, il est difficile de ne pas se dire que nous allons les revoir plus tard. Malgré cela, il y a un vrai travail fait sur les motivations des personnages qui évite de tomber dans la facilité.

Vincent D’Onofrio nous offre une grande performance, remettant Goren, peut-être pas au top de sa forme, mais aux commandes, et c’est appréciable. Sa confrontation finale avec « le coupable » est vraiment intense, et ce, grâce aux deux acteurs impliqués.

Un épisode certes assez typique dans la forme, mais cela n’est en rien une gageure, bien au contraire, la qualité est au rendez-vous.