Legend of the Seeker – Conversion (1.15)

Richard et Kahlan aide Chase à retrouver sa famille, mais ils vont apprendre que Rahl vient rendre visite à un magicien dont la mission est de trouver comment acquérir le pouvoir des Confessors. L’opportunité est trop belle pour la manquer, Richard va vouloir accomplir la prophétie.

Première rencontre, et surement pas la dernière, entre Richard et Rahl. Il y avait donc de fortes attentes pour cet épisode. Mais pour commencer, il faut revenir à l’histoire de Chase et à sa famille.

Alors que l’on aurait pu croire que l’ami du Seeker resterait pendant quelque temps, on va vite se rendre compte que sa présence ne sert qu’à emmener le petit groupe vers le fameux lieu où sont détenues les familles kidnappées en Hartland. Dans cette grande tour mystérieuse, un magicien pratique d’obscures expériences qui vont dégouter les D’Harans responsables sur place au point de le pousser à fomenter une tentative d’assassinat de Rahl.

L’intrigue est donc ainsi introduite, mettant en avant pas mal d’enjeux et de protagonistes, plus que ce que la série nous a habitué. Une densité qui est bienvenue étant donné le but principal de toute l’aventure, à savoir : tuer Rahl.

Bien entendu, le plan ne va pas se dérouler sans accroc, ce qui mènera à la première rencontre physique entre les deux ennemis mortels. Un combat à l’épée violant et impressionnant qui à de quoi satisfaire nos attentes.

Vu que ce n’est pas la fin, l’histoire ne va pas tourner comme Richard l’espérait et l’on sera dirigé vers une conjoncture encore plus sinistre dont le dénouement se fera de façon assez inattendue.

Bref, un épisode qui tient ses promesses avec une bonne dose de surprises, de l’action et un suspens parfaitement entretenu. La conclusion est par contre un peu rapide et l’on pourra regretter que la route de Chase se sépare si tôt de celle de nos héros. Eux, ils partent dans une nouvelle direction, à la rencontre de Zedd, toujours absent. La série est bien repartie après le ralentissement d’il y a quelques semaines. On peut donc s’attendre à ce que cela continu encore un peu dans ce sens, ce qui est une bonne chose.