Legend of the Seeker - Hunger (2.12)

Cara se fait tuer lors d’un combat et accepte l’offre de Darken Rahl, revenant ainsi en baneling. Le frère de Zedd s’associe à Sebastian pour vendre une potion qui sauve les banelings. Richard et ses amis partent à la recherche de la source de celle-ci.

Après un épisode qui donnait de quoi faire à Kahlan, on enchaine sur un qui se centre sur Cara. Celle-ci se fait tuer et, à peine arrivée dans l’Underworld, elle réclame à devenir une baneling. Il est clair que le but de cette histoire est d’illustrer les priorités de la Mord’Sith, maintenant qu’elle vit aux côtés du Seeker. Régulièrement on nous montre qu’elle n’est plus la même, mais ici elle sera poussée à bout et va être tentée de s’en prendre à des gens qui ne méritent pas de mourir pour qu’elle puisse simplement continuer à survivre. Elle contourne le problème tant qu’elle le peut, mais face à l’inévitable, elle doit vivre selon les principes qu’elle a faits siens.

Quoi qu’il en soit, Cara ne perd jamais des yeux la finalité de ce qu’elle entreprend et cela permet d’installer une véritable pression sur ses épaules. Ça et le fait qu’elle fait tout pour que sa nouvelle condition reste un secret. Un choix qui va mettre Kahlan et Richard un peu en retrait.

Il faut dire qu’en plus nous avons une seconde storyline qui va donner l’opportunité à Zedd de prendre un peu les devants à son tour, lui qui est si souvent oublié. Thaddicus, son frère, va s’associer avec SebastianTed Raimi, déjà croisé dans l’épisode Bounty (1.03) – pour vendre une eau qui a le pouvoir de guérir les banelings. Bien entendu, Sebastian reste l’escroc immoral qu’il était et va commencer à diluer le produit. Cette partie de l’épisode a un ton plus léger que celle de Cara, mais n’est pas pour autant futile, car la relation Thaddicus/Zedd va finir par venir jouer un rôle et les deux frères y gagneront.

Globalement, l’apparition du remède au moment où Cara en a besoin est un peu facile, mais Hunger se concentre avant tout sur les personnages, ce qui permet moins tenir rigueur de cela. Il serait intéressant que Cara et Zedd aient à l’avenir plus d’opportunité comme celle-ci, car ils méritent d’être développés dans de nouvelles directions afin de sortir de leurs rôles de sidekicks où ils sont cantonnés la majorité du temps.