Sur leur route pour les ruines de Calabra, le Seeker et ses amis s’arrêtent chez un ami de Kahlan et de la résistance. Le fils de ce dernier, en quête d’aventure, va se voir proposer un marché par une vieille sorcière : il va fuir son mariage en prenant l’identité de Richard. Ainsi interverti, le Seeker doit rejoindre ses amis qui risquent gros sans lui.

Malgré un début qui ne laissait pas présager plus qu’une aventure tortueuse de plus pour Richard, cet épisode va se révéler être un pilier pour la mythologie de la série, car il introduit enfin le concept des boites d’Orden. Avec ses dernières, Darken Rahl ne craindra personne, même pas le Seeker.

Il est marrant de constater que certains éléments à la base de l’histoire originale finissent par ressurgir, tandis que d’autres tout aussi, voire plus importants sont toujours occultés. Par là, je pense bien entendu au pouvoir de l’épée. Je trouve vraiment dommage que toute la magie de l’épée ait été oubliée entre le livre et la série, car elle apportait un véritable sens au nom « épée de Vérité ». En fait, ça enlève une grosse partie du concept qui change pas mal la donne lors des combats, et dans l’évolution du personnage. Tout ce qui semble avoir été gardé, c’est le bruit qu’elle fait quand elle est dégainée.

Pour en revenir à l’épisode, on commence un peu comme d’habitude, des braves gens, des D’Harans, le Seeker et ses amis qui arrivent. On nous introduit Shota, une sorcière plus ou moins ennemie avec Zedd (leur passé commun n’est pas développé). Elle est interprétée par Danielle McCormack, plus connue dans l’univers de l’héroic Fantasy comme étant Ephiny, l’amie Amazone de Xena.

Richard et Gryff, le fils du marchand ami de Kahlan, vont échanger leur place. L’un va donc partir vers une mort certaine, tandis que l’autre se retrouve marié à une jeune femme qu’il ne connaît pas. Ce type d’aventure pourrait laisser un peu de place à la comédie, mais les temps sont durs et tout ce qui compte ce sont les enjeux dramatiques de l’aventure. Ce n’est pas un mal. Ce qui est dommage, par contre, c’est que finalement, trop de temps est perdu au mariage. Tout est fait pour que l’affrontement avec Demmin Nass, le général de Rahl, soit le plus tard possible. Du coup, la conclusion est un peu trop rapide, bien que chargée de beaucoup d’informations importantes pour la suite.

J’ai failli oublier une information d’ailleurs. Kahlan révèle enfin à Richard pourquoi ils ne peuvent pas être ensemble. Bien entendu, à ce moment-là, celui qu’elle prenait pour le Seeker n’était en fait que Gryff. Retour à la case départ, sauf que maintenant, on sait de quoi il retourne vraiment avec toute cette histoire. N’étant pas fan des histoires d’amour impossible avant d’avoir commencé, je ne me réjouis pas trop de voir ça s’éterniser de cette manière.

Dans son ensemble, l’épisode compose très bien avec ce qu’il a au menu. Comme d’habitude, de l’action (pas trop ralentie cette fois), du drame, de l’aventure et de la magie. En plus, la mythologie de la série avance un peu et de nouveaux personnages sont introduits pour influencer la suite. Bref, mieux équilibré, cet épisode aurait pu être impeccable.