Legend of The Seeker – Reckoning (1.22 - fin de saison)

En possession des boites d’Orden, le Seeker s’apprête à accomplir la prophétie et ainsi mettre un terme au règne de Rahl. Interrompu par les Mord-Sith, il se retrouve, avec l’une d’elles, projeté dans le futur. Seule, Kahlan doit accepter de devenir la femme du tyran pour pouvoir aider Richard, un jour, à revenir à son époque.

Tout est en place pour en finir une fois pour toutes avec Darken Rahl. Les boites d’Orden, le livre des Ombres Recensées, rien ne manque. Au moment de commencer, un groupe de Mord-Siths zélées va venir interrompre le processus et là, plus rien ne va. Zedd se fait tuer, Richard disparait et Kahlan est faite prisonnière. Un démarrage d’épisode on ne peut plus efficace qui nous lance dans une double histoire aux enjeux majeurs et définitifs.

Richard n’est pas mort, comme le constatera Shota dans une de ses visions du futur, mais comment le ramener ? D’ailleurs, le Seeker ignore où il est et ce qui s’est passé. Heureusement, une légère facilité scénaristique que l’on pardonnera permettra à Kahlan d’être en possession de toutes les informations nécessaires pour agir. Seulement voilà, elle n’a pas beaucoup de solutions et va devoir composer avec Rahl. Nous allons donc suivre la montée, puis la chute de ce dernier qui laissera place à une menace encore pire : son fils confesser.

Une storyline des plus pessimistes qui verra tous les espoirs de Kahlan mourir littéralement, les uns après les autres, jusqu’à ce que son tour vienne, comme Richard l’apprend en arrivant dans le futur.

Les deux histoires évoluent en parallèle, la première atteignant son terme à temps pour laisser celle du Seeker prendre les dessus pour nous offrir le final explosif que l’on attendait. De ce côté-là, on ne peut pas vraiment être déçu, la série arrivant au point même que sans renouvellement elle apparaît complète.

Le règne de Rahl touche à sa fin, mais d’autres menaces pourraient bien faire leurs apparitions. J’avoue que je pensais que le grand ennemi sur lequel tout repose depuis le début allait tenir plus longtemps. D’un côté, c’est un peu dommage que cela ait été aussi rapide, même si cela a offert beaucoup de dynamisme à la seconde moitié de la saison. Quoi qu’il en soit, nous voilà avec une fin, une vraie et aucune idée de ce qui nous attend la saison prochaine.

Peu importe pour le moment, savourons cette conclusion parfaitement maitrisée.