Thaddicus reçoit la visite de Darken Rahl qui lui indique où se trouve Panis Rahl. Il va alors rejoindre Zedd afin qu’il l’accompagne pour accomplir sa vengeance. Pendant ce temps, Richard, kahlan et Cara rencontrent un vieil homme qui leur apprend qu’il peut les aider.

Plus qu’une histoire de vengeance, cet épisode va nous raconter les origines – ou presque – de la série. Les évènements qui ont modelé les Midlands permettant la prise de pouvoir de Darken Rahl et tous les malheurs qui ont suivi.

Mais pour commencer, il faut créer le contexte pour que les révélations aient un impact. C’est là que Thaddicus entre en jeu. Il a promis de venger avec Zedd la mort de leur père. Une bonne chose, car Darken Rahl veut lui aussi que le responsable soit tué, vu qu’il s’agit de son propre père, Panis, qu’il croyait avoir déjà assassiné. Tout ceci parait un peu compliqué quand on ne connait pas les motivations qui ont poussé les uns et les autres à agir. Zedd va donc tout nous dévoiler.

L’ensemble est assez bien monté et fait son petit effet. Il y avait clairement des trous dans l’histoire et même si cela reste assez succinct, à la fin de l’épisode, l’univers de la série semble s’être concrètement étoffé.

Quoi qu’il en soit, le passé n’est pas tout ce qui nous intéresse dans l’épisode, car The Stone of Tears est toujours cachée. Pour l’occasion, les scénaristes vont prendre quelques raccourcis et utiliser Cara pour faire remarquer à quel point tout ceci est pratique. Une façon de faire savoir qu’ils ont conscience des facilités prises, mais qu’ils l’assument. Cara, elle, parait légèrement dubitative sur la question.

On ne va donc pas trop s’attarder sur ce type de détails, car à ce point de la saison, il est appréciable de voir qu’il a été décidé de faire avancer l’intrigue principale. Cette quête semble interminable – Cara le fait également remarquer, elle a été très perspicace durant cet épisode.

Mais peu importe, le fait est qu’une fois de plus, tout va s’assembler avec rythme et cohérence, jouant avec l’émotionnel pour tout lier et sur une dose de suspens bien gérée. Le tout se terminera par de l’action et du sentiment.

Toute l’histoire s’inscrit clairement dans une story-arc qui va s’étendre sur plus d’épisodes, illustrant assez bien le fait que l’on entre dans la dernière partie de la saison.

Vengeance est donc un épisode assez complet et important au niveau mythologique. L’histoire est parfois un peu bâclée et certains rebondissements se montrent trop prévisibles, mais dans l’ensemble, le résultat est des plus satisfaisants. Ajoutons que la participation de l’excellent John Rhys-Davies en guest star n’est pas négligeable, sa prestation aidant largement à crédibiliser la seconde moitié de l’aventure. Une fois de plus Legend of the Seeker parvient à délivrer plus que ce qu’on en attendait.