Darken Rahl prépare son retour à la vie en utilisant un sosie. Pendant ce temps, Richard et ses amis cherchent le parchemin volé qui leur permettra d’utiliser la Pierre des Larmes.

Depuis qu’il est mort, Darken Rahl s’est révélé bien plus insidieux qu’on aurait pu le croire. Sa dernière victime sera Walter, un sosie dont la carrière au service de Rahl n’a pas été brillante. Au moins, il en retira une amitié solide avec un Da’haran, le capitaine Mallory, qui sera d’ailleurs celui qui nous racontera le début de toute l’affaire.

On s’engage alors dans une histoire quelque peu tragicomique qui nous éloigne du Seeker et de ses amis. Malgré la tonalité, donc, il se trouve que l’on nous pose des bases solides pour appuyer une seconde partie d’épisode qui renoue avec l’aspect plus traditionnel de la série, à savoir : combat contre des Sisters of the Dark, course poursuite, association de mauvaise fortune, et j’en passe.

On va dès lors avoir un mélange de genres assez inédit qui va aboutir sur une sorte de retour à l’ancien temps, remettant en place une conjoncture plus proche de ce que l’on avait durant la première saison. Des Da’harans, Darken Rahl, et des Mord’Siths. Les fans de Spartacus reconnaitront d’ailleurs Katrina Law qui échange ses habits d’esclave contre le cuir des Mord’Siths.

Derrière tout cela on trouve l’habile orchestration d’un changement majeur pour la fin de saison. Le plan de Darken Rahl est une trahison envers The Keeper et cela ne peut pas être pris à la légère, car il va tout faire pour rester en vie vu ce qui pourrait l’attendre s’il retournait dans l’UnderWorld. Rahl est donc dans une position plutôt inédite et son influence sur la suite risque de ne pas être accessoire.

Dans tout ça, Richard, Kahlan, Zedd et Cara sont un peu trop mis en retrait, agissant de manière assez mécanique, bien que leurs décisions seront importantes. Ils sont presque plus spectateurs qu’autre chose, jouant juste leur part dans le plan de Rahl, et subissant le reste du temps. Cela sera probablement aisément compensé dans la suite de l’histoire, car les enjeux n’ont jamais été aussi élevés pour les Midlands et le temps est compté.

Walter ne se présentait donc pas comme un épisode majeur, au premier abord, mais va se révéler bien plus que ça. On ne peut pas encore juger l’étendue des conséquences de ce qui se déroule ici, mais la quête de The Stone of Tears avance désormais à grands pas et nous devons être prêt à tout, comme on vient tout juste de nous l’illustrer.