Legends of Tomorrow : Une intrigue principale poussive (1.03)

Legends of Tomorrow Saison 1, Episode 3

Rip et Sara vont tenter de limiter le pouvoir de Vandal Savage, en s’en prenant à sa fortune. Pendant ce temps, Ray et Martin Stein cherchent une solution pour sauver Kendra, toujours en danger de mort. De leur côté, Snart et Rory obligent Jax à les amener à Central City.

Disons-le tout de suite : Blood Ties ressemble davantage à la troisième partie d’un grand épisode introductif de Legends of Tomorrow qu’au réel commencement de la série. Il en résulte une sensation d’immobilité, et on a l’impression que les scénaristes ne souhaitent pas faire tout de suite avancer l’action.

On assiste donc encore une fois à la recherche de Vandal Savage, avec cette fois-ci un twist supplémentaire : Rip Hunter a déjà essayé de tuer le dictateur en puissance. Cela nous ramène en ancienne Égypte et permet également à la relation entre les deux personnages de s’approfondir. Une bonne décision scénaristique, considérant qu’on a pour l’instant du mal à se sentir impliqué dans la souffrance et l’envie de vengeance de Rip.

Si l’intrigue principale de Blood Ties se révèle plutôt plate, cela nous donne néanmoins une alliance bienvenue entre Hunter et Sara. Comme toujours, Caity Lotz se montre excellente dans les scènes d’action, prouvant encore une fois qu’elle représente le meilleur élément de Legends of Tomorrow. Si drôle et relâchée dans les deux parties du pilote, Sara doit cette fois-ci faire face à sa soif de sang, un paramètre qui est ici expliqué pour ceux qui ne suivent pas Arrow. On a donc une facette bien plus sombre du personnage, davantage torturée, ce qui amène plusieurs moments d’émotion.

Ces derniers ne sont pas en reste dans ce qui se passe autour de l’intrigue principale. Afin de sauver Kendra, Ray doit se miniaturiser pour détruire les fragments restants du poignard de Vandal Savage dans le corps de la jeune femme. Il sera aidé par le Dr. Stein, et cette partie de l’épisode représente un pur moment de comic-book. L’action est très divertissante, dans la veine de ce que la série proposait jusque là en terme de fun. Le complexe d’infériorité de Ray refait ici surface, et il doute rapidement de sa capacité à guérir Kendra. Brandon Routh se révèle toujours plus divertissant lorsqu’il joue le scientifique téméraire et un peu crâneur, et le voir se morfondre sur ses échecs n’est bénéfique ni pour la série ni pour la personne qu’il tente de sauver. Martin Stein va donc aider son ancien élève à dépasser ses peurs avec un discours de motivation tiré de toutes les séries américaines qui ont jamais existé. Malgré le côté quelque peu cliché, cela permet aux deux personnages de gagner en profondeur.

Leonard Snart et Mick Rory représentent quant à eux les outsiders, ceux qui sont le moins à leur place dans l’équipe de Legends of Tomorrow. Alors que personne ne fait attention, les deux criminels vont forcer Jax à les amener à Central City – utilisant un deuxième vaisseau – pour qu’ils puissent voler une émeraude. Cependant, ce n’est pas pour sa fortune personnelle que Snart va dérober la pierre précieuse ; au contraire, il le fait pour tenter d’offrir à sa version du passé – encore un enfant en 1975 – une meilleure enfance. Cette storyline aura plus de poids émotionnel si vous avez suivi The Flash, mais Wentworth Miller fait le travail nécessaire pour nous impliquer dans l’envie presque naïve d’avoir une influence sur le futur que possède son personnage. Avec une douloureuse réalisation : parfois, quoique l’on fasse, on ne peut pas changer le cours de l’histoire.

Puisque Legends of Tomorrow raconte quand même l’histoire d’une équipe, les personnages vont se retrouver à la fin de l’épisode pour sauver le corps de Carter. On assiste à une bataille finale qui manque de réels combats. Bien que ce soit fun de voir les effets des pistolets de Cold et Heat Wave, rien ne vaut des combats en corps à corps bien exécutés. L’équipe dit enfin au revoir à Carter, et l’on espère que l’aventure va réellement démarrer après cela. D’ailleurs, petit bonus pour ceux qui suivent Arrow, ils comprendront d’où vient le pouvoir d’immortalité de Damien Darhk.

Blood Ties est un peu en deçà des deux précédents épisodes. Bien que rempli de bons moments, il souffre quelque peu d’une intrigue principale qui manque de punch. Maintenant qu’ils ne sont plus bloqués en 1975, on ne peut qu’espérer que les membres de l’improbable équipe commencent enfin leur voyage afin de devenir des légendes !

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link