Legends of Tomorrow : John Noble à la rescousse (3.17)

Je crois que je viens de visionner l’épisode le plus méta de mon existence. Cet épisode 17 est un condensé de tout ce qui fait de Legends of Tomorrow la meilleure série de l’Arrowverse ces derniers temps. Avec, cerise sur le gâteau, une architecture narrative vraiment bien ficelée.

Alertés par Rip, Sara et Ray vont devoir sauver rien de moins que Barack Obama des griffes de Grodd. De leur côté, Nate et Wally partent à la recherche d’Amaya qui veut sauver son peuple en allant à l’encontre de l’histoire. Au milieu de la confusion, et alors que Mallus est de plus en plus prêt à apparaître, Damien Darhk demande de l’aide aux Légendes pour sauver sa fille, ce qui va créer des conflits au sein de l’équipe.

J’avais parlé du probable changement de bord de notre cher Damien la semaine dernière, et les scénaristes continuent sur leur lancée, nous offrant enfin un personnage complexe et tourmenté. Il est plus qu’un vilain diabolique. Il est un père qui a perdu sa fille dans ses illusions de grandeurs et qui s’inquiète désormais de l’ampleur des conséquences de ses actes. Ce lien familial le remet au centre de l’action, puisqu’il concerne une thématique souvent abordée au sein de Legends of Tomorrow.

Sa discussion avec Sara est extrêmement touchante, parce que sans renier le passif qu’entretiennent ces deux personnages, elle met en lumière le développement que les deux ont connu cette saison. Ce n’est pas de la facilité scénaristique, et même si la mention de l’amour a de quoi faire rouler des yeux, c’est surtout du développement. Et cela n’empêche pas Sara — heureusement ! — de littéralement poignarder son ennemi dans le dos lorsqu’il trahit inévitablement l’équipe.

Ray (à Barack Obama) : Run Barry, run!

Avant cela néanmoins, on a le droit à deux intrigues séparées, et à l’intérêt variable. Je dois avouer que j’avais peur de celle concernant Obama, notamment parce que les équipes créatives de l’Arrowverse ne sont pas des exemples de finesse concernant l’administration Trump — surtout dans Supergirl. De manière assez étonnante, le tout est plutôt bien géré, et c’est très drôle de voir un jeune Barry — pas encore Barack — tenter de négocier avec un gorille géant. Il se montrera d’ailleurs utile en conseillant Sara sur la manière dont elle devrait gérer toute cette crise surnaturelle avec Mallus.

Ce dernier est tout proche d’enfin se libérer, principalement parce qu’Amaya souhaite sauver les siens en 1992. Je ne suis pas réellement impliqué dans cette histoire, mais le duo Nate/Wally injecte suffisamment d’humour dans le tout pour rendre l’intrigue sympathique. Tout comme voir la fille d’Amaya (Erica Tazel de Justified) se battre contre Grodd.

Par ailleurs, on apprend qu’Amaya, la version grand-mère, s’est fait effacer la mémoire, et c’est assez intrigant. Je ne suis en effet pas sûr que l’explication de « je voulais juste oublier Nate parce que sinon j’aurais été coupée en deux » soit la vraie raison.

Dans tout cela, on pourrait penser qu’il n’y a pas la place pour plus, mais que nenni ! Rip le fauteur de troubles revient, et cela pousse Ava à le confronter sur ce qu’elle a appris la semaine dernière. Là encore, les explications de l’ancien Capitaine sont logiquement ancrées dans la réalité de la série, ce qui les rend encore plus tristes, pour Ava comme pour nous. Elle voit son monde chamboulé, et c’est cette fois-ci elle qui rejette Sara. Ah, les relations amoureuses dans l’Arrowverse…

Avant-dernier épisode oblige dans cette saison 3 de Legends of Tomorrow, il faut que les enjeux soient très hauts. Rien ne vaut donc une vision cauchemardesque du démon Mallus pour clôturer en beauté l’un des meilleurs épisodes de la série. Malgré la réunion des six totems, nos Légendes vont avoir du pain sur la planche pour battre le grand méchant. Et pas sûr que John Noble soit là pour les aider cette fois-ci.

Pour finir, je vous laisse sur les mots de Wally, qui résume bien mieux que moi cet épisode.

Wally: Short version: Nora’s on the ship, trippin’ on Mallus juice. Damien Darhk gave us the water totem after they saved Barack Obama. And we are here to help you create the anachronism so we can release Mallus and then we can kill him.
Ray: Oh! And I met John Noble!

Tags : Legends of Tomorrow moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link