Legends of Tomorrow : Le seul vrai Dieu (3.18 – fin de saison)

Attention ! Cet article comporte des spoilers. Lisez à vos risques et périls !

Quel final, mesdames et messieurs ! Legends of Tomorrow n’est jamais aussi efficace que depuis que ses scénaristes ont compris qu’il pouvait pousser l’absurde au maximum, à condition de garder le développement des personnages cohérents. De plus, les season finale sont généralement l’arme secrète de la série, même dans sa médiocre saison 1. Cet épisode ne fait heureusement pas exception à la règle.

Alors que Mallus est enfin libéré, nos Légendes tentent d’utiliser leurs totems, mais tout ne se passe pas comme prévu. Avec une aide extérieure, ils arrivent à se replier à Salvation où ils retrouvent Jonah Hex. Alors que le démon se fait de plus en plus pressant, nos héros doivent apprendre à utiliser leurs pouvoirs de façon à vaincre la menace une bonne fois pour toutes. Pendant ce temps, Ray et Darhk partent sauver Nora.

Les Légendes sont une famille : ce postulat, je l’ai souvent répété au sein de mes critiques. La raison à cela est que c’est ce qui rend la série si attachante. L’équipe créative utilise à bon escient cette caractéristique dans l’épisode final, en forçant leurs personnages à se détacher de l’image de losers qu’ils ont depuis le tout premier épisode.

Pour cela, ils doivent donc se faire confiance et travailler ensemble, de façon à triompher de Mallus. Comme d’habitude dans ce genre d’histoires, les premiers essais se révèlent non concluants, nos héros créant même une sorte de bébé alien difforme — les joies de regarder Legends of Tomorrow !

Néanmoins, la libération de Mallus pour sauver le village d’Amaya n’est pas sans conséquence, puisque Rip se sacrifie pour permettre aux Légendes de se sauver. Le personnage n’a jamais été le plus aisé à apprécier, mais son dernier dialogue avec Gideon et son acte héroïque lui offrent une porte de sortie qui m’a arraché quelques larmes, à ma plus grande surprise.

En outre, un autre personnage est arrivé au bout de son chemin : Damien Darhk, l’homme qui a tué Laurel, le surpuissant ennemi de Sara et d’Oliver, se sacrifie lui aussi pour sauver sa fille. Ses derniers moments, avec Ray et Nate, tout en humour, puis avec Nora, lui permettent d’aller à la fin de son arc de rédemption, un des plus réussis de cette saison. Évidemment, on n’a pas vu de corps, que ce soit avec lui ou Rip, donc il n’est pas exclu qu’on les revoie un jour ou l’autre. Néanmoins, leur sortie est réussie.

Mallus est donc plus puissant que jamais, et les Légendes vont avoir besoin d’aide. C’est à ce moment-là qu’Ava décide de faire l’entrée la plus badass de la saison, accompagnée d’Hélène de Troie et de Jax qui fait un retour bienvenu, père et heureux. Eux plus Jonah Hex, plus les Légendes, contre Mallus et ses sbires, on a là les prémices d’un combat épique. Et, sans surprise, on l’obtient. La bataille géante fait briller tout le monde, chaque personnage possédant son moment épique.

Mais le clou du spectacle reste le combat entre le grand méchant et nos Légendes. Ces dernières convoquent la bonté pure pour affronter le mal absolu. Et les scénaristes nous offrent un payoff parfait à une blague datant de l’épisode 9, une peluche géante Beebo contre Mallus ! Honnêtement, il s’agit là d’une idée aussi absurde que géniale, et qui fonctionne très bien parce que la scène est l’une des meilleures scènes d’action de tout l’Arrowverse. On se prend la tête à deux mains, on s’émerveille et on finit impressionné par tant d’audace.

Les dernières minutes de l’épisode offrent plein de jolis moments, entre Ray qui offre une deuxième chance à Nora, Zari et Jonah Hex qui flirtent, ou encore Sara et Jax qui reconnectent. Mais c’est surtout le départ d’Amaya qui touche les Légendes. Je n’ai jamais été réellement convaincu par le personnage, et je ne suis pas ému par sa sortie.

Évidemment, puisqu’on parle de Legends of Tomorrow, il fallait bien que les actions de nos héros aient des répercussions de grande ampleur, les empêchant de se prélasser tranquillement sur une plage. Constantine — et Gary ! — fait un retour remarqué, pour de nouvelles aventures en quatrième saison qui s’annoncent mystiques.

En attendant la suite des aventures de la meilleure des plus mauvaises équipes du monde, je n’ai que cinq mots à dire : Beebo est notre seul Dieu !

Tags : Legends of Tomorrow moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link