Legends of Tomorrow : Hey World ! (4.16 – fin de saison)

Attention spoilers, pour cet épisode et le prochain gros événement de l’Arrowverse. Lisez à vos risques et périls !

Bien que ce soit une technique d’analyse imparfaite, les season finale sont une bonne manière de juger le succès ou l’échec d’une saison. Ils peuvent remonter l’estime que l’on a ou au contraire montrer à quel point les arcs narratifs n’ont pas été bien gérés. C’est pour cela, par exemple, que la saison 1 de Legends of Tomorrow — si justement critiquée — a trouvé une rédemption dans son très bon dernier épisode. Pour cette saison 4, si le final ne règlera pas tous les problèmes tirés d’une narration éclatée et chaotique, il comporte son lot d’excellents moments.

En premier lieu, l’épisode réussit à relier tous les différents arcs narratifs pour leur apporter une conclusion satisfaisante. On a enfin le plan total de NeRay et Tabitha, qui n’est pas si différent dans le ton de celui dans Supergirl. Les monstres sont des monstres, et le démon veut utiliser la peur des humains pour ouvrir un portail entre la Terre et l’Enfer. L’analogie a souvent été utilisée dans le monde super-héroïque, mais l’épisode réussit son coup.

Pour stopper le plan diabolique de leur ennemi, les Légendes ne peuvent que compter sur elles-mêmes. Il faut dire que Nora essaye de ramener John — et Ray — sur Terre. Elle a réellement été un plus cette saison et toutes ses interactions dans ce final se révèlent efficaces. Si la partie John-Astra comporte moins de moments forts que la semaine dernière, elle amène néanmoins deux excellentes choses. La première pour la saison prochaine, avec le retour de bases plus historiques pour la série. La seconde, sous la forme d’un caméo inattendu : Vandal Savage !

Vandal Savage : I love those groovy guys !

Ce personnage, si prometteur dans le crossover entre Arrow et Flash et ensuite si mauvais dans la première saison de Legends of Tomorrow, trouve ici sa rédemption. L’acteur s’amuse beaucoup plus et sa relation avec Ray en Enfer est sans doute la meilleure chose qui lui soit arrivée. C’est dans le plus pur aspect de la série, donner une seconde chance aux ratés pour qu’ils exploitent leur potentiel.

Nate : We should have done the crossover !

L’épisode se démarque particulièrement par son coté méta. Pour montrer qu’il ne faut pas avoir peur des monstres — alors qu’ils ont quand même une marionnette serial-killer, mais soit — nos Légendes doivent inspirer les gens. Comme ils ne peuvent pas le faire eux-mêmes, ils décident de se déguiser en la sainte Trinité : Supergirl, Arrow et Flash, désormais les nouveaux responsables marketing du parc d’attraction que le père de Nate rêvait de construire. Tout comme Legends of Tomorrow, nos personnages ont eu besoin de s’appuyer sur des franchises établies pour se lancer.

Spectateur : I thought that that was a super-hero show !

Mais bien évidemment, rien ne se passe comme prévu et Tabitha revient avec Wixtable, le dragon devenu adulte, de Zari et Nate. En plus de la référence directe à Game of Thrones, cela donne lieu à des scènes d’action très agréables. Encore plus quand on voir le Moniteur apparaître. Présent dans Arrow et Supergirl, il apparaît pour préparer l’univers à la crise qui approche. On pense qu’il va empirer la situation… jusqu’à ce qu’il se rende compte que les Légendes le font très bien toutes seules. Du coup, il assiste juste au spectacle. Là encore, du Legends of Tomorrow dans le texte.

Finalement, dans une saison qui aura beaucoup mis l’accent sur la musique et le pouvoir de l’amour, il est logique que la résolution de l’intrigue porte là-dessus. Alors que Nate se sacrifie pour détruire Neron, il a le droit à un très beau moment avec son père. Avant que la musique commence, et que la magie suive. Que l’amour triomphe de la peur est usé jusqu’à la corde, mais là encore, la série arrive à faire fonctionner le tout. Un tour de force… qui promet des changements pour Zari, qui se retrouve encore une fois en victime des répercussions temporelles.

La saison 4 de Legends of Tomorrow a été plus chaotique et en définitive moins bonne que les deux dernières. Elle se termine néanmoins en force, avec de l’humour, de l’émotion et des caméos géniaux. Le tout en promettant une saison 5 alléchante. L’attente jusqu’à la mi-saison va être longue, mais on les reverra avant, pour Crisis on infiniteEarths !

Tags : Legends of Tomorrow moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link