Legends of Tomorrow Saison 5 Partie 1 : De l’histoire revisitée aux adieux de Ray Palmer et Nora Darhk

Cet article contient des spoilers sur Legends of Tomorrow saison 5, épisodes 1 à 7.

Les Legends of Tomorrow ont participé à la Crise ayant affecté l’Arrowverse, mais le temps a une emprise différente sur l’équipe de Sara Lance. Par conséquent, la première partie de la saison du spin-off d’Arrow fut naturellement plus affectée par les évènements de Hey World qu’à la destruction/reconstruction du multiverse.

C’est ainsi qu’on retrouve en saison 5 notre fameuse équipe qui continue ses voyages à travers le temps avec pour mission, cette fois-ci, de stopper les « Encores », c’est-à-dire les âmes qu’Astra Logue a libérées de l’Enfer et dont les actions modifient l’histoire. Ce n’est alors que le début d’une saison qui, après quelques épisodes chancelants, va prendre son envol pour nous délivrer ses excellentes aventures, comme elle sait si bien le faire.

Cette première partie de saison 5 de Legends of Tomorrow réussit surtout à étoffer sa propre mythologie en se penchant sur les origines de ses personnages. Elle trouve ainsi une combinaison efficace entre l’arc narratif et celui plus émotionnel qui aide à faire évoluer les membres de l’équipe.

Une équipe redéfinie à l’aide des « Encores »

Astra, qui libère les « Encores », n’est pas cette antagoniste machiavélique, mais surtout une âme torturée par la faute de Constantine qui est prêt à tout pour réécrire l’histoire, effacer ses erreurs et ainsi sauver Astra. Les scénaristes ont alors l’ingénieuse idée de mêler à cette mission Charlie en lui offrant un rôle clé qui permet de nous en révéler plus sur ses origines. Au-delà de sa cool attitude, Charlie commençait à disparaitre dans le décor avant ce tournant narratif.

On voyage ainsi à travers le temps, tout en trouvant des occasions pour offrir aux membres de l’équipe des occasions de briller. Il faut dire que si les Legends of Tomorrow ont un défaut, c’est bien la difficulté des scénaristes à jongler dignement avec tous les membres de l’équipe. Il est devenu assez commun qu’en fonction de l’histoire qui nous occupe, un personnage soit délaissé pendant une période plus ou moins longue. Cependant, un déséquilibre se fait sentir à force que la série perdure, comprendre que certains ont tendance à être éclipsés pendant de plus longue période. Peu ont le talent d’un Mick Rory qui a juste à faire une apparition à l’occasion pour faire son effet. Qui plus est, même notre criminel préféré a lui aussi besoin de développements et — surprise ! —, cette saison lui en offre finalement, prenant la forme d’une fille ! Cela peut apparaitre cliché, et un sujet déjà visité par la série (avec l’introduction de la fille de Stein), mais l’approche diffère de manière notable et permet d’aborder Rory sous un angle différent.

Cette première partie de Legends of Tomorrow saison 5 peut être perçue comme une où l’équipe en elle-même est redéfini. En plus de donner à Charlie une place dans l’intrigue principale, nous gérons également une nouvelle Zari, suite à Hey World ; l’histoire a été réécrite est c’est finalement son frère Behrad qui se trouve sur le Waverider.

On peut tirer notre chapeau aux Legends, car B devient un membre crédible de l’équipe dès les premiers instants. On a presque l’impression qu’il a toujours été là, ce qui était naturellement le but recherché, mais un exercice loin d’être aisé à réaliser. Un défi relevé avec brio, tandis que la nouvelle Zari, une socialite influenceuse, fait souffler un vent de fraicheur sur le vaisseau tout à fait improbable. Cette dernière se révèle à sa manière particulièrement fun et offre à son interprète Tala Ashe la possibilité de montrer une autre facette de son jeu.

Les Adieux de Ray Palmer et Nora Darhk

Surtout, cette première partie de saison 5 de Legends of Tomorrow correspond aux derniers épisodes de Ray Palmer et Nora Darhk. Deux départs qui furent annoncés avant le lancement de la saison et qui est une volonté créative et non liés aux acteurs qui, eux, auraient bien aimé rester. Difficile de ne pas penser qu’il y avait encore à faire avec le couple, surtout face à l’excellentissime épisode 6 marqué aussi par le retour de Damian Darhk, ennemi mal-aimé d’Arrow et méchant emblématique de Legends of Tomorrow qui a de nouveau le droit à une très belle conclusion.

On peut néanmoins noter que si l’équipe avait bien conscience qu’il s’agissait des derniers épisodes de Ray et Nora, ce ne fut pas le feu d’artifices pour nous mener à leur départ. Parfois plus en recul que nécessaire, il est difficile en effet de ne pas se dire que l’enthousiasme sans fin de Ray ne va pas manquer. L’arc de rédemption de Nora fut l’un des plus accomplis de la série et sa nouvelle carrière de fée marraine aura apporté d’excellents gags (le poney !) et aurait encore pu faire plus.

Les deux personnages font donc leurs adieux à mi-parcours de cette saison, à l’épisode 7, et plus spécifiquement, Ray Palmer doit dire au revoir à son meilleur ami Nate sous fond de pièce de Shakespeare. Un épisode manquant étrangement d’émotions malgré celles bien visibles des acteurs et un qui ne fait pas pleinement honneur à l’esprit de Ray. Ce n’est pas le départ qui marquera les Legends, même s’il est difficile de ne pas avoir le cœur un peu brisé par l’idée qu’on ne les verra plus.

Une page se tourne donc pour Legends of Tomorrow qui dit ainsi adieu à l’un de ses membres d’origine. Il y a peu de doute sur le fait que la série continuera sans difficulté, elle a prouvé plus d’une fois sa capacité à rebondir. On reste juste sur le fait que cet épisode n’est tout simplement pas pleinement à la hauteur de la série et des personnages, qui nous ont offert beaucoup au cours du temps. Les adieux à Nora sont à peine visibles, et on boit du jus vert à la santé de Ray, avec un petit pincement au coeur et un grand merci pour toutes ses heures de folies !

Tags : Legends of Tomorrow moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2020 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link