Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire : Ne lisez pas l’affreuse critique !

26 Jan 2017 à 12:30

Je vous implore, éloignez-vous de cette critique des désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire. Ce qui va suivre risque de vous plonger dans une incommensurable dépression, car tout ce qui touche les orphelins Baudelaire n’est qu’un enchaînement sans fin de malchance, désagrément et infortune. Cependant, si — et j’espère que non — vous êtes d’une nature curieuse vous ne pourrez détourner le regard sur les désastreuses aventures de ces trois jeunes enfants.

Si vous êtes toujours là, vous devez savoir que tout commence mal dans ce récit, et par mal, j’entends que tout commence avec une mort. Ou plutôt deux morts, celle des parents Baudelaire. C’est ainsi que Violette, Klaus et la petite Prunille deviennent les célèbres orphelins imaginés par l’auteur Lemony Snicket.

Cet auteur atypique aime à entrecouper chaque épisode d’intervention visant à vous prévenir des atrocités qui vont suivre. Si certains d’entre vous peuvent être rebutés par ces intrusions, Lemony Snicket occupe pourtant une place centrale dans cette adaptation. En effet, il est votre porte d’entrée dans l’univers tout en excentricités entourant les orphelins Baudelaires.

Une excentricité que l’on retrouve dans la réalisation de Barry Sonnenfeld qui propose un savant mélange de ses propres styles. On pourrait situer la série de Netflix à un croisement entre La Famille Adams (1991) et la série de Bryan Fuller, Pushing Daisies. Les choix artistiques offrent quelques superbes décors, maquillages et surtout costumes, souvent endossés par un Neil Patrick Harris au sommet de sa forme.

Plus qu’une réussite visuelle, Les désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire c’est avant tout un ton. Afin de contre-balancer les plus sordides des péripéties, la série use et abuse d’un humour noir qui, à certains moments, frise le ridicule pour votre plus grand plaisir. Car dans cette abominable histoire, Violette, Klaus et la jeune Prunille sont bien plus intelligents que les grandes personnes qui les entourent. En effet, ils ne tombent jamais dans les grossiers pièges tendus par leur oncle, le comte Olaf (Harris). Tout le contraire des adultes qui ignorent en permanence les avertissements des jeunes enfants. Ceci contribue à la grande injustice, inhérente au destin des orphelins, mais aussi a quelques situations désopilantes.

Pour autant, la série souffre de quelques problèmes de rythme. Basée sur une série littéraire de 13 romans, la production a décidé d’adapter chaque bouquin en 2 épisodes. L’idée est honorable puisqu’elle permet de traiter avec respect l’œuvre originale, mais elle peut parfois conduire à quelques longueurs que beaucoup mettront sur le compte des monologues de ce cher Lemony Snicket.

Néanmoins, Les désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire est une petite réussite. Elle opère un savant mélange des genres plongeant ces pauvres orphelins dans un univers au ton unique et foncièrement cynique. Si le courage est l’une de vos qualités, il n’y a aucune raison de résister au visionnage de ces 8 premiers épisodes.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link