Les nouvelles aventures de Sabrina Saison 2 : Sabrina est-elle toujours un amour de sorcière ?

19 Avr 2019 à 12:00

Après une première partie (ou saison c’est au choix) nous introduisant un univers glauquement prometteur, l’apprentie sorcière de Greendale est déjà de retour pour la suite des Nouvelles Aventures de Sabrina. Neuf nouveaux épisodes qui s’apprivoisent telle une rupture dans la continuité. Explications.

Indéniablement, après les événements ayant amené Sabrina à signer le Livre de la Bête, la série ne pouvait que bouleverser un tantinet l’équilibre instauré lors de ses premiers épisodes. Ainsi, Sabrina délaisse sa vie de mortelle — et ses amis — afin d’intégrer l’académie des Arts Invisibles, une rupture qu’elle voudrait radicale, mais qui est plus ardue qu’elle ne l’aurait cru. Surtout qu’elle ne cesse de s’opposer au père Faustus Blackwood qui continue à véhiculer au sein du Coven ses idées pourrissantes de misogynie.

La césure inhérente au personnage de Sabrina permet ainsi de développer des seconds rôles restés en retrait lors des précédents épisodes, les mortels. En effet, Harvey, Roz et Susie — désormais Théo — parviennent à s’émanciper de l’ombre écrasante de Sabrina afin de pleinement se déployer en tant qu’individu. C’est surtout Théo qui bénéficie de cette nouvelle situation vis-à-vis de sa transidentité, celle-ci était latente lors de la première saison, elle est ici concrète avec tout ce que cela implique de douloureux et de libérateur. Au travers de cette intrigue, les scénaristes font un beau travail de sensibilisation et de représentativité. Ce travail d’épaississement du trio d’humain de la série était nécessaire pour la fin de saison qui parvient ainsi à crée autour de l’apprentie sorcière un réel groupe hériter de Scooby-gang.

De son côté Sabrina entre pleinement dans l’univers des sorciers, permettant aux scénaristes d’étoffer la mythologie des Nouvelles Aventures de Sabrina. C’est ainsi que les épisodes semblent avoir subi un léger rééquilibrage, s’ils demeurent trop longs (10 min en moins serait une bonne chose), les intrigues bouclées ont pour la plupart une résonance mythologique. Concrètement, la série poursuit son exploration de l’institution magique avec la figure de l’antipape, mais également certaines traditions telles que Lupercales, sorte de Saint-Valentin des sorciers. Parallèlement à cela, c’est le passé de notre héroïne qui est explicitée, notamment avec ses parents et le mystère entourant leurs morts et l’aura semble-t-il unique autour de Sabrina.

Dans le même temps, la série continue d’explorer avec force l’étouffement patriarcal de l’Église de la Nuit et de façon plus générale, le sexisme. Les Nouvelles Aventures de Sabrina fait souffler un vent de féminisme dans les couloirs de l’Académie des Arts Invisibles, se désintéressant de l’art de la subtilité, la série s’attaque avec force au sujet. Sabrina s’affirme en héroïne rebelle, désireuse d’une institution vivant avec son époque et ouverte, là où Faustus Blackwood représente le conservatisme nauséabond visant à soumettre la figure féminine. Dans son sillage, c’est Prudence, Lilith ou sa tante Zelda qui s’émancipent des modèles imposés afin de chambouler drastiquement la fin de saison.

Cette volonté féministe se retrouve dans le traitement des romances s’articulant autour de Sabrina, car après Harvey, la sorcière se laisse aller dans les bras de Nick — ou Nicholas. Si la série saupoudre le tout d’un certain romantisme propre au genre du teen drama — mais pas si dérangeant —, Sabrina éclipse en grande partie Nick. Présenté comme étant l’un des sorciers les plus prometteurs, il hérite pourtant d’un rôle de sidekick. La conséquence est que le personnage peine à totalement exister, néanmoins je ne peux qu’apprécier que les rôles s’inversent au profit d’un lead féminin fort ne s’affaiblissant pas dans des romances peu convaincantes.

Ainsi Les Nouvelles Aventures de Sabrina offre de nouveaux épisodes tout aussi satisfaisants que les précédents. Si la série ne s’est pas délestée de certains défauts, telle la longueur de ses épisodes, elle continue de s’ancrer dans son époque, de proposer des personnages féminins intéressants et s’avère à certains moments presque jouissifs dans son exubérance à l’égard du patriarcat. Forcément, on a déjà un peu hâte de revoir tous ces personnages, non ?

Sabrina - Tome 01
List Price: EUR 12,50
Price: EUR 12,50
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link