Life  – Pilot (1.01)
Après avoir été emprisonné pendant plusieurs années à tort, Charlie Crews, ancien flic, retourne dans les rangs de la police. Il adopte dès lors une philosophie de vie résolument différente et travaille aux côtés de sa nouvelle partenaire, Dani Reese, dans un monde qui a bien changé.

NBC encore, pour le mercredi soir cette fois. Life c’est, à la base, un cop show. Et aujourd’hui, dans ce genre, il faut être original, et c’est le cas ici. Depuis les upfronts, je suis un peu de près cette série, car les premiers extraits m’avaient bien emballé. Le résultat est à la hauteur. La série ne va pas innover sur ses enquêtes, il ne faut pas trop en attendre de ce côté, par contre, au niveau des personnages et de leurs relations, il y a beaucoup de potentiel. Tout va reposer sur les acteurs, et il semble que le choix de Damian Lewis pour le rôle de Charlie Crews ne pouvait pas être meilleur. Pour l’accompagner, Adam Arkin, Brooke Langthon et la charmante Sarah Shahi qui aurait du être un peu plus grande car pour couper la photo promo, et coller au format du site, ça a été un peu juste. Mais bon, trêve de plaisanterie !

Donc, Charlie Crews, il sort de 12 ans de prison où il purgeait une peine à vie pour un triple meurtre qu’il n’a pas commis. Pour compenser, on lui file un gros paquet de pognon, et un badge de détective. Pourquoi a-t-il voulu reprendre du service après ça ? La question que tout le monde se pose au commissariat. La réponse est assez évidente pour nous à la fin de l’épisode, il compte trouver qui l’a piégé, pourquoi et qui en a tiré profit. Une enquête qu’il va sûrement continuer discrètement tout au long de la série, en parallèle de sa vie de bachelor la nuit, et de détective le jour. Il est riche, et sa magnifique Bentley nous le rappelle à l’occasion. Mais on ne peut pas sciemment réduire Crews à ce genre de détails, car le gars, il tient quand même une sacrée couche. Violenté, persécuté, et j’en passe, sa peine de prison ne fut pas de tout repos. Il a quand même trouvé refuge dans une philosophie zen qui l’aide à rester dans le moment présent. Il a ses extravagances qui donnent un côté assez insolite à ses méthodes. Avec lui, Dani Reese, qui est sa supérieure et partenaire. Elle doit le supporter, car elle a eu des problèmes de drogues. Elle subit des pressions de ses supérieurs qui voudraient bien se débarrasser de Crews au plus vite. Le duo fonctionne assez bien. Une bonne alchimie entre les acteurs qui se ressent bien à l’écran.

Il y a d’autres personnages qui sont introduits, comme Ted Early, ancien camarade de prison de Charlie, qui s’occupe de gérer son argent, et Constance, l’avocate qui s’est battue pour le faire sortir.

Life, a pas mal de potentiel, à mon humble avis, et j’espère qu’elle va trouver son public. Le pilot est bien écrit et ce n’est pas dénué d’humour, bien au contraire. Un plus qui vient se rajouter à la liste des bons points que ce pilot a marqués chez moi. Même les allergiques des cops show devraient y jeter un petit coup d’œil, ça pourrait leur plaire.

Retrouvez les photos promos de la saison 1 dans la galerie dédiée.