Une institutrice est retrouvée morte à côté d’un dealer. Crews et Reese vont rapidement découvrir qu’elle était une Badge Bunny, une groupie de flic.

Il y a les groupies de rock stars, mais maintenant, Life nous introduit aux fans de flics. Elles vivent pour les beaux hommes en uniforme, leur font la causette et plus si affinités. L’une d’entre elles est morte et c’est comme si un flic avait été tué. Concept intéressant et qui, de manière étonnante, n’a pas été spécialement exploité jusque-là dans les séries de ce genre. D’un autre côté, c’est peut-être totalement fictif, je n’en sais rien.

L’enquête du jour nous emmène donc dans le milieu très fermé des forces de l’ordre. Les détectives sont de la même maison, mais c’est comme s’ils entraient dans un autre monde, enfin, pas si différent que ça, car le super pouvoir de Dani lui permet de retrouver quelques affinités. Car oui, c’est vrai, elle a un super pouvoir, comme on l’apprend dans cet épisode : elle peut détecter les utilisateurs de drogues. Le fait qu’elle ait été elle aussi une consommatrice lui a donné les clés pour identifier les gens comme elle. Ce n’est pas bête et surement plus crédible que la façon dont les Badge Bunnies détectent les bons et les mauvais flics.

Vu que l’on est dans Life, nous avons le droit à un peu de comédie et les groupies vont servir à ça, enfin, pas totalement. La bonne idée est d’utiliser le concept pour permettre à Bobby de se joindre au groupe. Lui qui n’a fait que de la figuration dernièrement méritait au moins ça. On peut ajouter que l’évolution de la relation Reese/Tidwell est toujours assez bien menée et donc, donne un peu d’humour.

Pour ce qui est du coupable, il est évident dès sa première apparition, donc, pas de surprise de ce côté-là, mais cela ne gâche pas l’histoire pour autant, car il faut prouver sa culpabilité et déterminer son motif.

Un bon épisode qui va malheureusement se terminer sur une scène qui n’avait pas vraiment sa place. Vu que l’épisode est passé sans une trace de « L’enquête », on termine par cela. Charlie qui va parler à son dernier suspect en date. Ce n’est pas dénué d’intérêt, mais une fois de plus, ça semble véritablement hors contexte.