Life Unexpected – Truth Unrevealed (1.06)

Ryan ne supporte plus l’omniprésence de Baze dans leur vie et demande à Cate d’intervenir mais la direction de la radio leur impose une émission spéciale avec Baze afin de clarifier leur situation aux yeux des auditeurs. Pour ne pas qu’il finisse en prison, Lux demande à Jones de ne pas témoigner contre Bug mais le garçon veut la moto de son rival en échange.

Au risque de me répéter, cette série a beau être très sympathique, il n’y a pas vraiment grand chose à en dire. On sourit (beaucoup), on s’émeut (un peu), on s’ennuie aussi (parfois)…

Lux hérite, comme toujours, de l’intrigue la plus gonflante, pleine de bons sentiments larmoyants. Aujourd’hui, elle nous raconte l’histoire familiale de Bug, dans l’espoir de récupérer sa moto et c’est tellement tragique que c’est à se flinguer ! Sauf que non, parce que, soyons honnête, on s’en fout un peu de Bug. Le principal c’est qu’il récupère sa moto et que tel Lorenzo Lamas en son temps, il puisse filer dans l’horizon lointain, loin de celle qu’il aime. C’est beau comme du Danielle Steel !

Pourtant Britt Robertson est une bonne actrice, il suffit de la voir en interaction avec ses parents mais à trop jouer la carte de la pauvre orpheline maltraitée, on sombre dans le pathos. Stop au misérabilisme ! Stop à la soupe musicale ! Stop à la pluie à Portland ! Non, franchement, c’est vrai, on serait à Baltimore que ce ne serait pas plus déprimant. Et puis son histoire avec Jones, quaterback comme papa, est trop évidente pour qu’on s’y intéresse vraiment.

Heureusement pour l’épisode (et la série), papa et maman sont là. Et papa et maman sont en plein drame romantique. On l’avait senti dès le pilote mais il est clair avec cet épisode que Cate et Baze ont toujours de tendres sentiments l’un pour l’autre. Eux refusent peut-être de l’admettre mais nous on le sait, même ce pauvre Ryan le sait. Décidemment, il n’est là que pour s’en prendre plein la poire ! Comme quoi les filles ont beau dire ce qu’elles veulent, les gars bien ne sont jamais suffisant.

Même les auditeurs, pardon auditrices, ont tôt fait de le reléguer à l’arrière plan dès que Baze fait entendre sa voix. Le show radio est un des moments les plus réussis de l’épisode avec un Baze survolté, un rien mauvais joueur qui s’en prend à Cate, trop passionnée pour être simplement en colère, le tout face à un Ryan qui passe les plats d’un air désabusé.

On assiste donc à la mise en place d’un joli chassé croisé amoureux. Les partenaires ne sont pas encore très au point mais la seconde moitié de saison risque fort de nous donner de la romance contrariée. On ne demande que ça. Pour le moment, Baze et Cate essayent encore de croire qu’ils ont le contrôle de leurs sentiments et de leurs hormones mais il suffit de voir le peu d’ardeur que Baze met à la tâche lorsqu’il cherche à coucher avec une autre ou la conviction désespérée avec laquelle Cate veut sauver son futur mariage pour savoir que ces deux-là finiront dans les bras l’un de l’autre.

L’épisode n’a pas d’autre propos, ni finalement d’autre intérêt.

On pourrait toujours insister sur les principes maternels du « fait ce que je dis, pas ce que je fais » mais c’est un classique de la relation parents/enfant et la série fait, sur ce point, ce qu’on attend d’elle. Face aux hommes de leur vie, Cate et Lux sont résolues à faire ce qui est juste, à savoir être honnête et au final seule Lux, qui a toute la naïveté amoureuse de ses 16 ans, va jusqu’au bout et y perd celui qu’elle aime. C’est un poil triste. Surtout pour Ryan, finalement, qui, comme le dit Cate, mérite mieux. Mais il n’avait qu’à être drôle et décoiffé !

Life Unexpected offre donc un nouvel épisode dans la veine des précédents, si ce n’est que Kerr Smith a enfin quelque chose à faire. L’atmosphère y est plus romantique, un plus à n’en pas douter, sur lequel la série va certainement tabler pour la suite. Tout ce petit monde n’a pas fini de pleurer !

avatarUn article de .
5 commentaires