L&O : CI – Seeds (7.02)
Un médecin pratiquant l’avortement est retrouvé mort dans des circonstances laissant penser que la raison de son meurtre serait liée à son travail.

Premier épisode de la saison pour Logan, et sans Wheeler. On fait donc la connaissance avec Nola Falacci, qui selon Ross, n’est pas très « good with people« .Ce brave Mike est content d’être, pour une fois, dans le rôle du diplomate, et c’est peu dire. Falacci a le don d’être antipathique sans se forcer, ça met de l’ambiance.

L’intrigue est plutôt bien ficelée, malgré qu’une partie des révélations m’a rappelé un épisode de Medical Investigation (et pourtant, je n’ai vu que deux épisodes en entier de cette série. Pas de chance). Le problème de la saison dernière était que Logan et Wheeler héritaient des enquêtes les plus bateaux. J’espère donc que ce ne sera pas pareil cette saison. Cet épisode semble être dans ce sens, tant mieux.

Côté réalisation, Jean de Segonzac aux commandes est une bonne garantie de qualité. L’épisode souffre moins des coupent budgétaires que le précédents, ou du moins ça ne se voit pas à l’écran.

Nola Falacci: Do you always make excuses for the people you work with?
Danny Ross: Detective, it’s okay to have the thought, you don’t always need to say it.