L&O: Criminal Intent – Amends (7.01)
Un flic chargé de protéger un témoin est assassiné dans sa voiture. Goren et Eames sont chargés de retrouver le meurtrier. L’enquête va les mener vers une autre affaire de meurtre, celle du mari d’Eames, il y a neuf ans de cela.

Après avoir frôlée l’annulation, la série revient, mais sur une autre chaîne. USA Network, qui appartient au groupe NBC, hérite des épisodes inédits qui seront diffusés ultérieurement sur la chaîne mère. Mais il n’y a pas que le logo qui change, la chaîne a bien moins de moyens financiers, et il fallait faire des sacrifices pour maintenir en vie le show.

Principale victime des coupes budgétaires, la réalisation va clairement en prendre un coup par moment. Ce n’est pas continu sur tout l’épisode, mais il y a des scènes tournées en DV, des montages un peu vite faits, pas que ce soit mauvais, mais c’est beaucoup moins soigné que cela ne l’a été. Pas de quoi perturbé plus que de nécessaire.

Histoire de marquer le coup de cette rentrée, l’intrigue de l’épisode va, comme ce fut le cas la saison dernière, toucher l’un de nos détectives en tête. C’est Eames qui en fait les frais. Il faut dire qu’au fil des ans, son passé n’a pas vraiment été mis en avant, et là on retourne où ça fait mal, la mort de son mari, tué en service.

La saison dernière, Goren a eu son lot de misères, il était d’ailleurs encore en congé au début de l’épisode, suite à la mort de sa mère. Un tas d’évènements qui ont fait évoluer le personnage, ou disons plus tôt, régresser. Il semble qu’il soit de plus en plus hermétique au genre humain, seul Eames a un vrai contact avec lui, mais il ne paraît pas toujours saisir ses sentiments. Cela va le pousser à rouvrir des plaies, mais il n’a pas l’air d’être toujours conscient de l’étendue de ses actions. Mais Goren est un personnage complexe et loin de moins la prétention de le cerner complètement. Sur ce coup, il avait raison (comme la plupart du temps), mais ses méthodes sont maladroites.

La conclusion est pour moi un peu rapide. Je pensais que cela resterait ouvert pour une suite dans un prochain épisode. Ce n’est pas le choix fait par les scénaristes. Une fois prouvée que celui qui fut accusé du meurtre n’était pas le coupable, ils vont rapidement mettre la main sur le vrai tueur. Un peu simple, surtout qu’ils avaient déjà clôturé une affaire de double meurtre dix minutes plus tôt, ils pouvaient remettre ça à plus tard et nous donner une histoire plus compliquée.

Malgré cela, je trouve que la série revient plutôt en forme. La semaine prochaine, Logan rencontre sa nouvelle partenaire, annoncée comme lui, mais en féminin, ça promet.