Toujours suspendu, Goren accepte de s’associer à un ex-flic qui travaillait sous couverture qui fut également suspendue. Eames doit travailler avec le détective Daniels des narcotiques sur une affaire de touristes tués aux côtés d’un dealer.

Retour après plusieurs moi de pause pour conclure sa saison, Criminal Intent commence par remettre Goren au boulot. Il a été suspendu pour avoir conduit une investigation sous couverture sans autorisation, et c’est en pratiquant le même genre d’enquête qu’il va revenir, sauf que cette fois, elle est des plus légale. Pour l’occasion, le casting n’est pas en reste avec Dean Winters, Lauren Vélez et Seth Gilliam, le dernier ayant un rôle récurrent dans la série, ce qui n’enlève rien à cette petite réunion entre ex de OZ.

L’affaire va être menée sur deux fronts, Eames et Daniels d’un côté, tandis que Goren est infiltré. Malgré cette configuration assez originale, on retrouve l’ambiance Criminal Intent intacte. L’affaire aurait quand même mérité d’avoir des ramifications un peu plus complexes, mais le but premier de l’histoire était de crédibiliser le retour de Goren dans les forces de police. Sa relation avec Mike Stoat, flic également suspendu, n’est pas dénuée d’intérêt, mettant le flic de la section criminelle dans une position délicate, le poussant à camper sur ses principes, ceux qui ont fait de lui un paria, mais aussi le policier qu’il est aujourd’hui. Au moment de confronter Stoat, il va se reposer sur eux, mettant toute la sympathie qu’il a pour son collègue derrière lui.

En fin de compte, les deux hommes ne voulaient qu’une seule et même chose, retourner à leur job, mais l’un devait tomber pour que l’autre y parvienne. Cela aurait certainement pu se passer autrement dans une autre conjoncture, mais dans la série, il y a rarement de compromis.

Le début de saison avait pointé très clairement la situation d’Eames dans police, bloquée à cause de son partenaire. Aujourd’hui, elle va surement avoir des regrets, car, même si Goren revient, l’amitié entre les deux a pris un coup. Bobby a laissé de côté celle qui n’a jamais cessé de le couvrir, et elle le prend assez mal. Lui, il jubile de récupérer son travail, mais il faut parier que cela n’en restera pas là. Il reçoit d’ailleurs un rat mort en cadeau de bienvenue. De quoi briser l’euphorie ambiante.

Pour sa reprise, Criminal Intent nous offre un bon épisode qui a le mérite de bien remettre les choses en place. Les guests nous permettront de ne pas trop nous attacher aux raccourcis pris pour boucler l’affaire en 42 minutes.