L&O : Criminal Intent – Self Made (7.07)
Une jeune écrivaine se fait assassiner chez elle. La jeune femme naviguait entre deux monde, celui de l’élite New Yorkaise et celui de son quartier pauvre.

Plus la saison avance et plus il y a de guest stars ! On va mettre ça sur le dos des Sweeps. Peter Coyote, Fisher Stevens et Pablo Schreiber. Ces deux derniers en sont à leur seconde participation dans la série.

Nous naviguons cette fois dans le milieu littéraire de New York. Ce n’est pas une première, il me semble, mais ce n’est pas pour autant que l’on a le droit à du déjà vu. Tous les suspects semblent coupables, mais l’intérêt se place sur Goren, encore une fois très borderline. On se demande à chaque scène s’il va dépasser la limite qu’il va piétiner d’un bout à l’autre de l’épisode. Eames fera un parallèle avec son mentor, rencontré la saison dernière. Ce n’est pas anodin, Goren a encore des problèmes à résoudre, et pas des petits.

Avec un casting de choix comme celui-là, et un scénario qui tient la route, il y avait peu de chance de se rater. Je trouve quand même la fin un peu facile, les aveux sortent après quelques réticences, mais pas trop non plus.