Lost – 316 (5.06)

Jack, Sun et Ben retrouvent Mrs Hawking qui leur explique comment retourner sur l’ïle. Ils doivent reconstituer au maximum les conditions du vol Oceanic 815.

Vu la faiblesse des passages à Los Angeles depuis le début de la saison, l’inquiétude était grande à l’idée de voir un épisode entièrement consacré aux six survivants. Malgré de nombreuses interrogations, il faut reconnaître que les scénaristes ont à peu prés correctement relevé le défi.

On ne peut qu’être déçu par les grosses ficelles utilisées pour expliquer la façon de retourner sur l’île. On a plus l’impression qu’ils s’en remettent au hasard qu’autre chose. L’idée du calcul du vol le plus proche de l’île et de recréer les conditions du vol originel est un peu tirée par les cheveux. On franchi clairement une ligne dans la série, en nous assénant une vérité hautement improbable, d’habitude les créateurs de la série préfèrent rester vague, là ils mettent carrément les pieds dans le plat.

Même si l’épisode nous propose pas mal de réponses pour le retour des Oceanic 6 sur l’île, il reste encore de nombreuses zones d’ombres. Si Sun et Jack retournent volontairement sur l’île, on ne sait pas encore ce qui a convaincu Kate, Hurley et Saïd de revenir sur l’île, de plus on le sentiment que chacun d’entre eux reprend sur ce vol des éléments d’un des anciens passagers de l’Oceanic 815, Hurley vient avec une guitare peut être en pensant à Charlie, Saïd est accompagné par un marshall comme Kate à l’époque, et on peut même pousser un peu le vice en se demandant si Kate n’a pas recouché avec Jack pour être enceinte comme Claire. On comprend également la raison de la mort de Locke, celui ci se suicide pour qu’il y ait un cadavre dans le vol, comme le père de Jack sur le premier vol.

Tout cela mis en place, on retrouve également le pilote d’hélico avec lequel ils s’étaient échappés de l’île, ainsi que 2 autres passagers (dont Saïd Tagmaoui qui fait vraiment son trou à Hollywood). Quel sera leur destinée, on n’en sait rien encore vu que l’on ne retrouve sur l’île que 3 de nos amis, et visiblement ils sont dans les années 70.

L’épisode n’est pas très palpitant, mais il a le mérite de mettre en place le retour de nos héros, et je dois avouer que tout cela est bien intriguant. Il reste des inconnues dans les deux mondes, et de retrouver Jin avec le célèbre mini van bleu et l’uniforme de Dharma n’en est pas la moindre. Le prochain épisode qui va se consacrer au retour de Locke et à sa mission sous l’identité de Jeremy Bentham risque lui aussi de nous amener dans de nouvelles directions.

avatarUn article de .
10 commentaires