Lost – He's Our You (5.10)

Sayid refuse de parler pour faciliter la tâche de Sawyer/Lafleur pour l’aider. Kate prend conscience que Sawyer et Juliet sont en couple. Sayid noue une certaine relation de confiance avec le jeune Ben qui veut s’enfuir pour rejoindre les Autres.

Je dois avouer que dès le début du résumé des épisodes précédents, j’étais très excité par cet épisode. Et comme souvent cette saison, l’épisode a parfaitement répondu à mes attentes. Dès le départ, on sent que tout sera centré autour de Sayid, personnage un peu trop absent à mon goût depuis le début de la saison. Des réponses seront apportées, sur le retour de Sayid sur l’île, ainsi que sur ce que chacun a à faire sur l’île.

Pour ce faire, on reprend un système de narration bien connu des amateurs de la série, les Flashbacks. Mais que tout le monde se rassure, il ne s’agit pas d’obscurs flashbacks qui noient plus le poisson qu’autre chose, comme nous avait habitué la série notamment dans la saison 2. Là, ils comblent les trous laissés depuis le début de saison sur le parcours de l’irakien. Bien sûr, pas de grandes surprises, la plupart des informations données sont juste des confirmations de ce qu’on pensait. Mais cela a le mérite de mettre les choses à plat, et de ne pas laisser trop planer de zones d’ombres concernant la relation entre Sayid et Ben notamment.

D’ailleurs, voir cette relation naître dans les années 70 est vraiment une des réussites de cet épisode. Tout tend vers cette scène finale, où Sayid décide de renouer avec son passé de tueur pour le bien de tous pense-t-il. Malgré la violence de cette scène finale (je dois avouer que c’est bien la première fois que je vois un enfant tué de sang-froid dans une série d’un grand network US), on peut penser que Sayid aura raté son coup, si on suit les préceptes de Faraday, Sayid ne peut influer sur le futur quoiqu’il fasse. Mais le développement de la suite sera intéressant.

Les autres personnages sont plutôt en retrait, on sent que malgré tout Sawyer a du mal à assumer son poste de leader, le voir se diriger vers la maison de Kate et Jack est d’ailleurs un aveu d’impuissance à mes yeux, le feu qui se déclare l’empêchant d’aller au bout de sa démarche.

La saison continue sur ses bonnes bases avec un excellent épisode qui se finit dans le chaos.

avatarUn article de .
5 commentaires