Lost – LaFleur (5.08)

Le puit dans lequel Locke a disparu vient de se refermer, Sawyer et son groupe effectuent leurs derniers sauts dans le temps, avant de se fixer dans les années 70 et de rejoindre l’initiative Dharma.

Après trois semaines d’absence, nous retrouvons ceux qui sont restés sur l’île. Suite à la manipulation de l’orchidée par Locke, les sauts temporels s’arrêtent et ils se retrouvent bloqués dans les années 70. Et pour recadrer nos amis avec les Oceanic 6, l’épisode ne va pas arrêter de faire le yo-yo entre l’instant présent et 3 années plus tard. Bien entendu dès le début, on sait comment cela va finir, les retrouvailles avec nos amis de retour sur l’île et surtout entre Sawyer et Kate.

On a donc droit à un épisode classique sur l’île, ballottés entre deux espaces temporels, nous suivons l’émergence de Sawyer en leader de groupe. Il s’affirme après la disparition de Locke comme le chef naturel de la troupe. C’est donc un nouveau Sawyer que l’on voyait se profiler depuis le début de saison qui s’affirme. Suivre en parallèle l’intégration de Sawyer/LaFleur chez Dharma Initiative, ainsi que sa gestion de crise en tant que Chef de la sécurité est plutôt révélateur de sa nouvelle attitude.

Cet épisode remet donc pas mal de choses à leurs places dans le schéma global de la série, et est également le point final à toutes les évolutions parallèles de tous nos personnages qui se retrouvent enfin (Locke et Sun exceptés) en même temps et au même endroit. On devrait sans doute repartir vers un schéma narratif plus classique (enfin pour Lost).

Malgré son rythme assez lent, je dois avouer que j’ai beaucoup aimé cet épisode qui nous replonge dans l’ambiance propre à la série. J’étais un peu intrigué sur la façon dont les auteurs allaient réussir à faire le lien entre les deux espaces temporels, et l’intégration dans la Dharma Initiative marche parfaitement et promet sans doute pas mal de moment intéressants pour le reste de la saison dans les 3 ans à l’intérieur du groupe. L’épisode démontre également la capacité assez impressionnante des créateurs de la série à intégrer de nouveaux personnages (là on découvre Reiko Aylesworth (24) et Kevin Rankin (Friday night lights) alors qu’on est censé être sur une île déserte).

On continue donc sur la lancée très positive de cette 5e saison, maintenant que tout le monde est réuni on s’attaque au cœur de l’action. Il ne reste plus qu’à retrouver John Locke et les passagers du vol 316.

avatarUn article de .
12 commentaires