Lost - Lighthouse (6.05)

Jacob rend visite à Hurley et lui demande de se rendre quelque part avec Jack. Jin est secourut par Claire qui le transporte à son camp.

C’est au tour de Jack d’avoir droit à son flash-sideways. Beaucoup de choses sont différentes et les scénaristes continuent à bien s’amuser en plaçant des petits éléments tout au long de l’épisode qui servent à nous rappeler des évènements passés – comme le coup de l’appendicite, par exemple. Jack est donc le père de David avec lequel il n’a pas véritablement de relation, mais ils vont finir par connecter. Nous explorons ainsi une nouvelle fois les problèmes père-fils chez les Shephard. La forme est différente de d’habitude, mais le fond est assez semblable. À part ça, Dogen fait une apparition inattendue, mais c’est tout ce que l’on peut en dire.

Tout ceci est, comme pour les précédents épisodes, intéressant, bien que le manque de connexion avec le reste soit toujours une source dérangeante de questionnements. Je suppose que je finirais par ne plus trop me poser de questions.

2007. L’île. De ce côté-là, nous allons suivre deux storylines. La première va emmener Hurley et Jack dans la jungle. Direction : le phare. J’ai bien aimé la façon dont est pointé le fait que le bâtiment sort un peu de nulle part pour les besoins scénaristiques. Le faire remarquer sert clairement à évincer les remarques désobligeantes de la part des fans et, surtout, cela évite que l’on se sente insulté par l’énormité du truc. Pour le coup, ça en deviendrait presque un élément comique.

Quoi qu’il en soit, il est clair que cette histoire de candidats va devenir prioritaire, car on nous la dévoile à peine et elle sert déjà de moteur à l’action. Il apparait d’ailleurs assez nettement que ce n’est que le commencement. Jacob a un plan (il semble).

En attendant de le voir se réaliser, le petit voyage dans la forêt nous a ramenés dans les débuts de la série, comme Hurley le fait remarquer. Le passage dans la grotte en particulier, même s’il semble là pour renforcer le propos de la storyline sideways.

En parallèle, Jin est donc avec Claire. Celle-ci n’a pas voyagé dans le temps et est devenue Rousseau 2.0 Dark Édition. Autrement dit, c’est elle la nouvelle folle qui vit recluse dans la jungle, cherchant désespérément à retrouver son bébé. Pour le coup, Jin va être plutôt malin dans sa façon de gérer la situation, ce qui nous rappelle un peu qu’il a trop souvent été sous-exploité.

Toute cette partie sert probablement de point de départ à ce qui va se produire au temple assez rapidement. Peu importe le rapport de force actuel et où sont les candidats, car la conjoncture est sur le point d’être modifiée et on peut espérer que cela permettra à des personnages un peu sous-employés jusque-là de prendre une place plus intéressante.

Tout s’est dispersé en ce début de saison et il est probable que maintenant que l’histoire des candidats est véritablement lancée, on va voir se former des enjeux un peu plus concrets. Le fait est que les flashs-sideways ralentissent un peu tout ça, ce qui laisse perplexe sur le rythme qui est installé.

En tout cas, cet épisode ne s’en sort pas trop mal, en particulier grâce à Jacob qui mériterait d’apparaitre bien plus souvent.