Sawyer est envoyé par Locke sur l’Hydra Island afin qu’il infiltre les survivants du second crash. Sur place, il ne va pas trouver ce qu’il escomptait.

Depuis le début de la série, le personnage de Sawyer n’a pas été d’un intérêt très constant, en particulier vis-à-vis de sa place dans l’histoire générale. Le fait qu’il n’était pas aussi altruiste que Jack l’a un peu pénalisé durant les premières saisons. Les choses ont cependant bien changé depuis, car il était sorti de son image d’arnaqueur solitaire que les scénaristes s’obstinaient à ramener à chaque fois qu’il s’en éloignait. Depuis, Juliet est passée et cela a clairement eu un gros impact sur lui.

2007. The Island. Quoi qu’il en soit, le voilà à jouer le tampon entre deux parties. D’un côté, Locke, de l’autre, Widmore. Celui-ci vient tout juste d’arriver et n’a pas tardé à prendre ses quartiers, mais Sawyer va d’abord devoir tomber dans le piège qui lui a été tendu pour pouvoir rencontrer l’homme. On retrouve les jeux de manipulations typiques de la série, avec juste de nouveaux joueurs. Qui ment ? Qui va tenir ses engagements ? On sait de toute façon que Sawyer a déjà son plan et rien que cela laisse présager un futur assez intéressant pour cette intrigue.

En attendant, Claire et Kate travaillent sur leur problème, tandis que Locke est toujours aussi mielleux pour convaincre les candidats de le suivre. Enfin, « candidats », il s’agit surtout de Kate, mais on ne peut que penser qu’il y a un plan derrière tout ça.

2004. Los Angeles. Bonne surprise du côté FlashSideway cette fois-ci, car cela va se révéler assez intéressant de par le fait que Sawyer n’est pas un arnaqueur, mais un flic. On évite donc de nous rejouer le coup de l’arnaque une énième fois.

Le Det. Sawyer fait équipe avec Miles qui ignore le passé de son partenaire. Cela va être une source de conflit qui va se régler de manière honnête et civilisée, ce qui surprend un peu. En attendant, James – vu qu’il n’a jamais pris de pseudo – a un rendez-vous arrangé avec Charlotte. On notera que ce FlashSideway est rempli de visages connus. Bref, elle est toujours archéologue et a d’ailleurs probablement quitté l’île avant sa destruction, mais vu qu’elle ne peut pas y retourner, elle vit sa vie. L’histoire du rendez-vous sert surtout à justifier le choix de James en fin d’épisode, et cela nous montre qu’il a ses démons, mais qu’il ne les combat pas de la même façon. Ce qui n’enlève rien au plaisir de revoir Charlotte, elle qui n’avait jamais vraiment eu le temps de réellement s’imposer.

Les deux lignes temporelles se révèlent assez intéressantes, à bien des niveaux. D’un côté, l’intrigue avance de manière concrète avec des personnages importants qui se préparent à une nouvelle bataille, tandis que, de l’autre côté, nous avons une histoire qui joue à un autre niveau avec notre connaissance des protagonistes et qui parvient à surprendre et à captiver probablement plus que les précédentes.

Au final, voilà un épisode d’un excellent niveau qui délivre ce qu’on pouvait en attendre, et peut-être un peu plus. La relation James-Miles aide beaucoup, il faut bien le dire.