Maintenant que Jack et son groupe ont rejoint celui de Locke, Sawyer prépare leur fuite afin de rejoindre Widmore. À Los Angeles, Claire va retrouver sa famille, tandis que Sun et Locke arrivent à l’hôpital.

2004. Los Angeles. Après tout ce temps à raconter les histoires individuelles « alternatives » des passagers du vol 815, les voilà qui vont se croiser. C’est plus que les petits clins d’œil auxquels nous avions droit précédemment, il s’agit de concrètement relier la majorité des intrigues.

Cela se fait principalement à deux endroits. Tout d’abord le cabinet d’avocats Ilana qui se trouve être en charge de la succession du père de Jack. Ensuite, l’hôpital où Locke et Sun se font soigner. Accessoirement, James et Myles vont arrêter Kate et Sayid.

Maintenant que c’est fait, il va falloir que quelque chose de concret se produise afin de débloquer tout le mystère, car on a atteint un point où cela est devenu réellement indispensable. Il ne s’agit plus seulement de donner un sens à cette version alternative, il s’agit d’en donner un à toute cette saison.

2007. The Island. Dans le même esprit, sur l’île, tout le monde se réunit ou presque. C’est la grande thématique de l’épisode et les parallèles entre les deux réalités en deviennent d’ailleurs quasiment grotesques par moment, à cause d’un suspens un peu abusif.

Il n’y a donc pas grand-chose à dire, car tout ce qui se passe ne semble pas avoir besoin de plus d’explications pour trouver un sens. Pourquoi rester avec Fake Locke alors que Widmore les attend ? Il n’y a pas de réponse, sauf pour Jack qui apparait être le véritable croyant que Locke, l’original, n’aurait jamais été – selon Fake Locke. Il est devenu celui qui met sa vie au service de l’île, se rappelant ce qu’il avait ressenti quand il l’avait quitté et ce qui l’avait poussé à revenir. C’est ainsi que Jack parait finalement redevenir qui il est réellement et non plus le suiveur qu’il s’efforçait de rester. Il pourrait être le gagnant de la loterie, celui qui prendrait la place de Jacob. C’est en tout cas ce qui semble le plus évident ici, mais il reste à voir comment cette passation de pouvoirs est censée se produire.

Quoi qu’il en soit, à bien y regarder, peu de choses sont accomplies ici, mais seulement parce que la machine commence à peine à se remettre en route. Nous sommes au commencement de la fin, le véritable, après avoir dû suivre une longue mise en place des éléments qui sert à justifier tout ce qui va se réaliser. Malgré ça, l’épisode possède un très bon rythme et le montage plutôt dynamique permet de jongler avec les histoires de manière à maintenir constante l’impression que l’on est en train d’assister à quelque chose d’important. On s’éloigne de la partie spéculative pour enfin voir du concret. Les personnages ont presque plus bougé dans cet épisode que durant les cinq précédents.

Il faut désormais espérer que cela va se poursuivre avec, en plus, des actions de la part des protagonistes qui vont véritablement avancer la mythologie de cette saison, à savoir, cette histoire de candidats.

Pour terminer, on peut célébrer le fait que contre toute attente, Sun et Jin sont de nouveau ensemble. Pourvu que ça dure.