Lost – The Life and Death of Jeremy Bentham (5.07)

John Locke revient pour convaincre ses anciens compagnons de revenir sur l’île trois ans après leur sauvetage. Les convaincre s’avère plus complexe qu’il ne l’avait imaginé.

Comme le laisse comprendre le titre de l’épisode, celui-ci est consacré au retour de John Locke, et à sa quête pour le retour de ses compagnons sur l’île. Après avoir nourri pas mal de fantasmes, cet épisode laisse quelque peu sur sa faim. Non pas qu’il soit raté, mais en fait il arrive un peu trop tard. On ne fait que peu de découvertes, juste des confirmations. Entre tous les flashbacks on avait à peu près cerné le parcours de Locke sur le continent même si on en n’avait vu aucune image.

On a l’explication de la haine de Widmore envers Ben, ainsi que sa motivation pour aider John à accomplir sa mission. Il met donc les moyens à sa disposition pour la mener à bien. Mais cela ne suffira pas, comme on le sait déjà, Locke n’arrivera pas à convaincre ses anciens compagnons. Lui laissant pour seul choix que la mort, comme lui avait dit Richard. Le suicide est donc sa dernière option, mais il sera interrompu par Ben. En découvrant que John est au courant de tout, Ben décide de le supprimer, en effet Ben doit pouvoir tout diriger et John s’avérait être un rival de poids à ses yeux.

Pour encadrer toute cette partie sur le continent, le début et la fin se passe sur la petite île après le crash de vol 316. On comprend que Caesar et Ilana vont avoir de l’importance, sont ils envoyés par Widmore ? Ou autre chose encore ? En tout cas ils sont curieux sur les disparus (Hurley, Jack et Kate). John Locke est bien entendu vivant après ce nouveau crash. Tout le monde se retrouve donc sur l’île mais pas dans le même espace-temps.

La grande interrogation de cet épisode finalement assez prévisible, s’avère être la grande rivalité entre Widmore et Ben, lequel est digne de confiance, à priori ils sont tous les deux manipulateurs, et plus inquiétant qu’autre chose. Mais à un moment il faudra bien que leur rencontre arrive.

Un bon épisode, qui remet tout à plat pour le retour de tout le monde sur l’île. La semaine prochaine nous serons sans doute plongés dans les années 70 pour notre plus grand bonheur.

avatarUn article de .
8 commentaires