Lost - What Kate Does (6.03)

Kate est en fuite et va accepter d’aider Claire à trouver le couple qui doit adopter son bébé. Sur l’île, les Autres diagnostiquent Sayid après sa résurrection et demandent à Jack de lui donner une pilule.

Comme le titre l’indique, nous allons nous intéresser à Kate et à ce qu’elle fait une fois sortie de l’aéroport en 2004 et du temple en 2007. Sur l’ile donc, mais principalement à Los Angeles où elle va accompagner Claire. Cette dernière est enceinte, comme on s’en doute, et doit se rendre chez le couple qui doit adopter son bébé à naître. Cette partie de l’histoire, on la connait bien, mais le but est clairement de nous raconter la suite, alors, forcément, tout ceci n’est pas si simple. On peut s’attendre à ce type d’intrigues avec les autres personnages, tous vont se croiser en tentant de faire ce qu’ils étaient venus faire à L.A., mais rien ne se passera comme prévu.

Kate va lâcher Claire pour venir la reprendre et l’accompagner durant la suite de son parcours. En fait, l’australienne prend vite le centre de l’histoire, laissant la fugitive au second plan. Tout ceci nous permet de revoir des visages connus dont Ethan qui n’est pas parti pour l’île et donc pratique toujours son premier métier.

La finalité de tout ça, je pense qu’il va falloir plus d’épisodes qu’on le voudrait pour la découvrir.

Sur l’île, on avait laissé tout le monde au moment où Sayid revenait à la vie. Dans la pure tradition de The Others, on va enchainer comportements étranges et questions sans réponse, enfin, jusqu’au moment où il faut créer les conditions nécessaires pour introduire le retour (in)attendu qui sert de cliffhanger.

Mais avant cela, Sawyer prend la tangente et est poursuivi par Kate, Jin et deux autres cadavres en devenir… Là aussi on a donc le droit à des retours, celui de Rob McElhenney dans le rôle d’Aldo, un Other déjà croisé dans l’épisode Not in Portland (3.07). Il faut croire que la production va tenter de ramener le maximum d’acteurs possibles, même au niveau des personnages très secondaires.

Quoi qu’il en soit, Sawyer avait quelque chose à finir ou, plutôt, à commencer. Il doit faire le deuil de Juliet. Et Kate là-dedans ? On veut nous faire croire qu’elle court après l’un de ses grands amours, car l’entretien du vieux triangle amoureux est toujours d’actualité, mais on finit par réaliser qu’elle n’a pas perdu de vue sa mission sur l’île.

Elle ne voulait pas revenir, à la base, et elle ne désire probablement pas s’éterniser. Elle est là pour ramener Claire à Aaron. Cette mission qu’elle s’est donnée à elle-même trouve clairement un écho dans la version bis de l’histoire que nous suivons en parallèle. On peut dès lors se demander si la suite suivra cette logique, que les personnages accomplissent ce qu’ils doivent faire sur l’île et à Los Angeles en 2004. Finalement, l’une des deux réalités pourrait être une métaphore servant à illustrer l’autre. Enfin, je pousse peut-être un peu loin, il va falloir attendre de voir si cela se confirme par la suite.

Ce troisième épisode est probablement assez représentatif de ce que le début de saison nous réserve, des épisodes centrés sur des personnages en particulier qui permettent d’avancer doucement dans l’intrigue générale, sans trop brusquer les choses. What Kate Does est un épisode de bonne facture, mais fait preuve d’un peu trop de retenue. Les rebondissements sont trop préparés et donne l’impression qu’une routine s’installe déjà. Tout ceci est certainement fait pour que l’on s’habitue à la nouvelle construction de cette saison et pour que toutes les pièces se mettent en place. Espérons qu’il ne s’agisse que de cela.