Louie est un comique newyorkais qui vient de divorcer. Père de deux petites filles, il tente d’accomplir son travail de père tout en se réadaptant à une vie de célibataire qui s’annonce plutôt longue.

Louis C.K. revient avec Louie, une nouvelle comédie, et il ne s’agit pas d’une sitcom, mais d’une sim-com, un genre qui est en train de devenir assez important. Le fait est que Louis qui joue ici Louie, une version alternative de lui-même, est un comédien connu pour ses spectacles de stand up. Il va donc nous emmener dans ce monde et dans la vie d’un quadragénaire divorcé qui ne sait pas trop quoi faire de lui-même.

La série arbore une forme un peu particulière qui la rapproche, au premier abord, à un sketch show. Une sorte de mélange de courts métrages avec des bouts de son spectacle joué dans un petit club de New York. Cela dit, il apparait rapidement qu’il y a une véritable logique qui s’articule autour de thématiques qui sont loin d’être aléatoires et qui font évoluer le personnage et son environnement.

Louis profite donc de chaque bout de chaque épisode pour illustrer ses opinions qu’il explicite souvent dans ses sketchs. Mais, au lieu de montrer un simple moment de sa vie, il va prendre ses concepts et les envoyer dans des directions assez inattendues en utilisant une exagération quasi-systématique qui se transforme plus qu’occasionnellement en du simple délire hallucinant, bien qu’ancré dans une réalité apparente.

Et au milieu de tout ce qui se passe, Louie en croit difficilement ses yeux, comme si le monde autour de lui dégénérait au point qu’il devienne le témoin de la raison, victimisé par défaut.

Chaque épisode se transforme alors en une nouvelle aventure dans la twilight zone, ou presque, car le personnage de Louie est parfois suffisamment misérable, ou minable, pour crédibiliser le malencontreux revers auquel il doit faire face.

Louis, de son côté, profite de sa tribune pour régler ses comptes avec les petites choses de la vie qui le perturbent ou/et qui l’agacent. Les épisodes qui sont donc thématisés, exploitent clairement des sujets qui lui tiennent à cœur, en particulier dans son univers de la stand-up comedy et dans ce que la société attend d’une personne comme lui.

Imposant des vérités parfois froides avec son ton blasé, une touche de pessimisme, et une grosse dose d’autodérision, Louis fait de Louie une comédie à part, aussi bien dans la forme que dans le fond, qui ne se gêne pas pour bousculer le spectateur. Chaque épisode est une surprise qui ne se prive pas pour provoquer le rire et l’étonnement.