Louie : confusion new-yorkaise (Saison 2)

9 Oct 2011 à 8:27

La notoriété de Louie grandit, mais il reste le même père célibataire qui voudrait offrir plus à ses deux filles, et continuer à rencontrer le succès sur scène.

Après une première saison qui imposa Louie comme étant la nouvelle comédie à suivre de près, Louis C.K. est revenu avec un challenge de taille, puisqu’il se devait de maintenir la barre haute.

Le comédien a son style bien à lui et ses propres thématiques qu’il peut encore bien exploiter sans trop se soucier d’être en manque d’inspiration d’ici peu. De cette manière, on voit ressurgir trois sujets qui étaient déjà prédominants précédemment : l’éducation de ses enfants, la vie de comédien et être célibataire à plus de 40 ans.

Sur ces trois points, Louis C.K. sait où taper pour ne pas rater sa cible. Certes, cela demande parfois d’être un peu familier avec son univers pour réussir à saisir l’humour – par exemple dans l’épisode avec Dane Cook –, mais, de toute façon, il ne mise pas sur les gags pour faire vivre son show.

C’est d’ailleurs là le plus déroutant avec cette seconde saison. Louis n’a pas l’habitude de livrer des rires faciles dans la série. Il profite du format pour créer l’ambiance et pour nous entrainer dans des aventures qui peuvent s’accompagner d’une certaine dose de confusion. Tout cela nous prépare en général à une chute relativement inattendue et souvent extrêmement efficace. Quand on est habitué à la forme, le voyage apparait rapidement aussi plaisant que l’arrivée qui offre au final ce que l’on est venu chercher.

Malgré ça, Louis semble se perdre par moment entre son engagement humoristique et les points qu’il veut argumenter. La série tend alors à se montrer sombre et dérangeante, ce qui n’est pas une mauvaise chose si on accepte le fait que l’humour en souffre au point de devenir occasionnellement trop anecdotique.

En soi, Louie n’est plus une comédie expérimentale. Elle a évolué pour se transformer en quelque chose qui est toujours aussi unique, mais qui joue sur des cordes différentes. La pertinence du propos reste inattaquable, mais on peut regretter que le comédien semble de plus en plus s’enfermer dans un misérabilisme qui a perdu son ironie.

Cela dit, c’est quelque chose qui se ressent plus particulièrement dans la seconde moitié de la saison. Celle-ci contient tout de même quelques moments épiques au niveau humoristique et, même si le reste se teinte d’une noirceur indéniable, il y a encore d’occasionnels retours comiques – bien qu’ils se raréfient fortement sur la fin.

Au final, cette seconde saison de Louie est aussi déroutante que la première, mais pour d’autres raisons. On peut difficilement continuer à parler ici d’une comédie, l’appellation dramédie étant dès lors plus adaptée. L’univers de Louis C.K. devient de plus en plus opaque et pessimiste, ce qui a un impact réel sur le matériel qu’il développe pour sa série. Espérons donc qu’il retrouvera un peu d’optimisme pour éviter que la prochaine saison soit réellement déprimante.

Tags : FX Louie Louis C.K. Dane Cook moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires