Louie est désormais divorcé et s’occupe de ses deux filles tout en recommençant à sortir avec des femmes. Mais tout ceci est un challenge qui s’annonce douloureux.

Louis C.K. est Louie, une version alternative de lui-même qui s’installe sur FX pour nous raconter sa vie de divorcé et de père célibataire.

De retour avec un premier rôle, Louis s’est accommodé des moyens limités de FX et nous offre un mélange stand-up/sitcom que l’on pourrait presque simplement (mais pas vraiment) appeler un sketch show. Ce premier épisode nous raconte donc deux histoires, celle d’un voyage avec l’école de sa fille qui tourne court et un premier rendez-vous catastrophique. Le tout est entrecoupé de passage sur la scène d’un comedy club – au départ il est d’ailleurs difficile de ne pas penser à Seinfeld, mais l’impression ne reste pas longtemps.

Quoi qu’il en soit, le tout est fait dans l’esprit des spectacles de stand-up de Louis. Dans le dernier que j’ai eu l’occasion de voir, il parlait déjà de ses filles, mais il était encore marié. Son registre a donc légèrement varié, même si je suis sûr que ses enfants fourniront encore beaucoup du bon matériel. En tout cas, ce premier épisode est assez orienté sur le fait qu’il est père célibataire et, par conséquent, sur la difficulté d’avoir des relations.

La série étant diffusée sur FX, le ton n’est pas le plus léger qui soit – le style de Louis allant à merveille – et le public masculin est majoritairement visé. Cela dit, si on aime l’humour du comédien, il est difficile de ne pas adhérer à ce que l’on voit et, surtout, de ne pas en rire.

Quoi qu’il en soit, Louie est une comédie originale qui délivre tout l’humour que l’on pouvait en attendre, et même un peu plus avec un style honnête et une touche de cynisme.