Marvel’s Luke Cage : Le héros de Harlem de Netflix

15 Juin 2018 à 18:00

Luke Cage Saison 1

Après Daredevil et Jessica Jones, et avant Iron Fist, The Defenders et The Punisher, Netflix tournait les projecteurs vers Luke Cage. Le retour du héros de Harlem pour une seconde saison est l’occasion de revenir sur la première saison et les 13 épisodes qui la composent.

Après son passage à Hell’s Kitchen (voir Jessica Jones), Luke Cage (Mike Colter) qui s’est relocalisé à Harlem. Vivant de petits boulots, il essaie tant bien que mal de rester loin des problématiques héroïques que sa peau indestructible pourrait engendrer, jusqu’au jour où un échange illégal qui tourne mal le place sur le radar de Cornell « Cottonmouth » Stokes (Mahershala Ali). Luke Cage n’a alors pas d’autre choix que d’agir pour protéger Harlem de l’influence néfaste des gangsters du coin.

Politique et Néo-Blaxploitation

Étonnement, la première partie de saison de Marvel’s Luke Cage ressemble plus à une série politique qu’à un nouveau chapitre dans les productions du MCU. Les enjeux créés par Stokes et sa cousine Mariah Dillard (Alfre Woodard) n’ont rien à voir avec le héros qu’est Luke Cage et concernent avant tout leur désir de s’élever dans une classe sociale supérieure d’une manière ou d’une autre.

Si les méthodes de Cottonmouth manquent d’un quelconque compas moral, les motivations de Mariah Dillard sont ancrées dans une volonté de voir Harlem redevenir ce lieu de culture afro-américaine qu’il était à l’origine. Cela apporte sans conteste une dimension non manichéenne à son personnage. Le fait que son rôle en parallèle de celui de Stokes soit aussi développé en début de saison permet de donner du poids à sa décision de s’émanciper de manière dramatique au cours de l’épisode 7. Sa vision est peut-être ambivalente en termes de finalité, mais son communautarisme et les extrêmes où elle est prête à aller pour mener à bien sa mission sont respectables à défaut d’être honorables.

En vérité, au-delà du débat propre au récit concernant la communauté afro-américaine, Cheo Hodari Coker — le créateur de la série — n’hésite pas se jeter à corps perdu dans la valorisation de la population de Harlem. Il n’est pas ici question de parler de diversité, mais bien de mettre à l’honneur l’ambiance et l’histoire si particulières de ce quartier New Yorkais qui est de nos jours en pleine transformation. Si cela donne avant tout un certain cachet à Marvel’s Luke Cage, cette néo-blaxploitation démarque avant tout le show de ce qu’ont pu faire Daredevil et Jessica Jones, ce qui, sur l’ensemble de la saison, n’est pas pour déplaire.

Luke Cage
List Price: EUR 16,00
Price: EUR 16,00
Price Disclaimer

Luke Cage Saison 1 Episode 6

Problèmes de rythme

Si Marvel’s Luke Cage s’en sort à plutôt bon compte quand on prend cette saison 1 dans son intégralité, son souci majeur est lié à la lenteur du récit qui donne énormément de mal à binger la série. Daredevil souffrait déjà d’un problème similaire au cours de sa seconde saison et il est vrai qu’en règle générale, les créations Netflix prennent leur temps pour se mettre en place avant de décoller dans la dernière ligne droite.

Ce qui est dommage est que Marvel’s Luke Cage possède deux arcs narratifs qui scindent en quelque sorte la saison en deux, sans réellement corriger ces problèmes de rythme. Devoir réintroduire de nouveaux enjeux en cours de route n’est pas forcément un handicap sauf qu’il faut pour cela avoir assez d’énergie pour s’investir dans cette seconde histoire que l’on essaie de nous vendre.

En ce sens, que certaines intrigues ressemblent tristement à d’autres qui ont déjà été vues dans Daredevil et Jessica Jones ne fait qu’alimenter le sentiment d’ennui qui va et vient entre deux séquences d’actions — et surtout quand un visage familier fait son grand retour dans la vie de Luke.

L’origine d’un héros

Là où Jessica Jones ne revenait pas sur les débuts de son héroïne et se concentrait avant tout sur les traumatismes qui l’ont poussée à raccrocher sa cape, Luke Cage fonctionne relativement bien quand il s’agit de faire part de son origine.

Il n’est alors pas difficile de conclure que malgré quelques problèmes de rythme et à la structure du récit, Marvel’s Luke Cage n’en reste pas moins une adaptation honorable. Que ce soit sur le plan de l’esthétique de la série, tout comme l’excellente bande originale composée majoritairement par Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad, l’histoire de l’homme indestructible réussit à séduire et à trouver une voix qui lui est propre. Ce qui est d’autant plus important quand il s’agit d’ouvrir les portes de l’univers Marvel à tous ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de lire les comics.

Avec les différentes questions laissées en suspens à la fin de l’épisode 13, c’est avec une certaine impatience que l’envie de revenir pour une seconde saison pointe le bout de son nez. Bien évidemment, il aura fallu faire preuve de patience, car cette saison 2 arrive finalement presque deux ans après la mise en ligne de la première… Le 22 juin sur Netflix.


Publié une première fois en novembre 2016, cet article a été mis à jour avant d’être remis en avant à l’approche de l’arrivée de la saison 2 de Luke Cage sur Netflix.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link